couv 124 Tiny house

N°124 Août-septembre 2021 : Tiny house, effet de mode… ou mode de vie

5.95€

Dossier : Tiny house, la mode qui dure… ou pas

Reportages : Sur les terres de la rénovation thermique performante ; Le premier habitat collectif bois-terre-paille favorise l’accession à la propriété ; En Alsace, ils rénovent une bâtisse ancienne.

Enquêtes : Dans les coulisses de l’électricité verte et de ses fournisseurs ; La pédoépuration en question ; Vivre en ville ou à la campagne ?

Cahiers pratiques : Cuisiner avec des tubes solaires ; Bien préparer son bois avant la repeinte estivale…

+ 1 € de frais de port

Frais de port offerts si + de 2 n°s commandés (réservé à la France métropolitaine).

Version numérique : Retrouvez en ligne vos numéros dans votre espace lecture.

UGS : NUM-LME-124 Catégorie : Étiquette :

Feuilleter

Éditorial

« Poser le pied à terre. » « Garder les pieds sur terre. » De l’urgence de ralentir à celle d’agir, même dans les expressions littéraires les plus simples, elle ne cesse de se rappeler au bon souvenir des terriens. Pourquoi alors la Terre passe-t-elle encore si souvent à la trappe des décisions prises à l’échelle internationale comme locale ? En juin, les grandes lignes du futur rapport du Giec (parution complète prévue en 2022) alertent à nouveau sur les conséquences de la hausse des températures dans les 50 prochaines années. De quoi voir annoncé un ralentissement concerté des échanges aériens, de la construction automobile ? Ou un moratoire sur les projets de construction de nouveaux entrepôts Amazon ? Non. La décroissance de l’activité ne parvient pas à s’imposer comme une solution partagée et partageable par la communauté des États planétaires. La création de nouvelles activités, produits ou procédés consommateurs de ressources naturelles demeurent la norme. Ce sont, des Philippines au Salvador, les cryptomonnaies qui, une fois débarrassées de leur vernis virtuel, révèlent des infrastructures grandes consommatrices d’énergie électrique et de métaux rares destinés aux puces des serveurs qui hébergent leurs octets. En France, ce sont les lois qui renoncent à activer la fin de l’artificialisation des sols – grande responsable du dépérissement du potentiel nourricier de la Terre et de sa capacité à retenir l’eau, le carbone, la vie – en repoussant sa décélération à 2027 ! Sur les marchés, les nouvelles logiques de « compensation » laissent aussi imaginer que replanter des arbres ou casser le béton d’un ancien centre commercial suffisent à redonner dès aujourd’hui de l’oxygène aux écosystèmes ! 

Alors, aux constructeurs de petites maisons sans fondations, aux citadins qui plantent des vergers comestibles, aux fournisseurs d’électrons verts qui soutiennent les nouveaux producteurs d’énergie renouvelable, aux concepteurs d’isolants végétaux performants, deux mots : merci et répandez haut et fort vos actions pour que la seconde partie du rapport du Giec, qui reste à ce jour inconnue, les citent et les présentent comme autant de solutions à la poursuite d’un mieux pour tou·te·s… qui n’induise pas un pire.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Au sommaire de ce numéro

La société Dorémi promeut depuis 2011 les rénovations énergétiques globales, et en une seule fois. Efficace. Quand s’échauffent des cerveaux dans un bâtiment suffisamment isolé, étanché, ventilé, aucune condensation n’embue les carreaux. L’air reste sain et le besoin de chauffage, moindre. Les bureaux rouge brique de l’Ineed, pépinière d’entreprises à la performance énergétique d’avant-garde(1) située […]

maison rénovée via Dorémi


Son logement est simple, sobre et ouvert sur la nature. Un pari gagnant pour cette architecte d’Indre-et-Loire qui a fait le choix controversé d’ouvrir sa façade au nord pour profiter de la vue sur un grand verger tout en restant au chaud l’hiver et au frais l’été. Dans une petite zone résidentielle de Beaulieu-lès-Loches (37) se […]

ECOCONSTRUIRE Maison bois

Mots clés associés : , ,

Alors, ville ou campagne ? Pour consommer moins, renouer avec le vivant et faire communauté pour plus de résilience, choisir son lieu de vie n’a rien d’anodin.  Disons-le d’office : la question demeure sans réponse absolue. D’abord, parce que la frontière entre la campagne et la ville est ténue depuis l’avènement de la mobilité. Ensuite, parce que […]

terreau

Mots clés associés : ,

Cindy et Loïc ont écorénové une maison à colombages alsacienne construite en 1601. L’emploi de matériaux naturels comme le roseau leur a permis de conjuguer performances thermiques et respect du patrimoine. Les superlatifs manquent pour qualifier l’écorénovation de l’ancienne maison alsacienne conduite par Cindy Spies et Loïc Cavalier à Eckwersheim (Bas-Rhin), au nord de Strasbourg. Dans cette commune […]

colombage

Mots clés associés : , , , ,

Petit habitat et grandes promesses Les tiny houses sont de plus en plus nombreuses en France. Et le nombre de fabricants a explosé. Utilisées comme résidences principales, elles promettent une vie simple, légère, tournée vers l’essentiel. Mais ces promesses tiennent-elles la durée ? Dans la salle de pause qui flaire la franche camaraderie, une carte de France piquée de […]

tiny house

Mots clés associés : ,

Participatif, écologique et social Les résidents d’Ecoterra, premier immeuble bois-terre-paille construit à Strasbourg, vivent dans un véritable laboratoire urbain. Ses 14 logements conjuguent habitat participatif et accession sociale à la propriété. Une usine à gaz ? Plus maintenant. L’habitat participatif Ecoterra est sorti de terre en bordure de la route du Rhin, entre Strasbourg et Kehl (Allemagne); sur la […]

ecoterra


Dorénavant, les trois quarts des offres se revendiquent vertes. Depuis quatre ans, les offres de fourniture d’électricité à base d’énergies renouvelables explosent. Entre produits d’appel à la limite de l’arnaque et véritables leviers pour la transition énergétique, comment faire un choix éclairé ? En ce matin d’avril, sous une grisaille parisienne raccord avec le confinement, Jean-Dominique décide de […]

ENERGIE

Mots clés associés :

Le chanvre : Un produit local et sans additif Le chanvre met un pied dans le monde des isolants en botte avec l’initiative pionnière de la coopérative normande Eco-Pertica. Jusqu’à présent, la laine de chanvre utilisée comme isolant était connue pour une application en vrac et en soufflage. La coopérative ornaise Eco-Pertica propose désormais ce matériau […]

BOTTES DE CHANVRE

Mots clés associés : ,

Une délicieuse odeur de cuisine envahit le jardin. Elle provient d’un simple tube en verre. David Szumilo, qui a mis au point ce mode de cuisson alternatif, en explique les principes. Adepte de la cuisson autonome, David expérimente diverses techniques dans sa cuisine savoyarde. Concepteur d’un poêle de masse facile à construire, puis restaurateur low […]

tube solaire et culinaire

Mots clés associés : , ,

Il n’existe pas encore de cadre réglementaire spécifique au traitement des eaux ménagères. Pour l’écocentre Pierre et Terre, le filtre à broyat de bois ou pédo-épuration est « le système d’assainissement des eaux ménagères le plus écologique, le plus simple à mettre en œuvre et le plus économique ». De quoi s’agit-il ? D’abord appelé « géo-épuration », puis « pédo-épuration » (c’est-à-dire épuration par le […]

EXTERIEUR BROYAT DE BOIS


C’est l’été. L’heure de (re)protéger ses volets, portes et fenêtres avec une peinture cuisinée maison. La peinture protège. D’autant plus en extérieur, où les agressions telles que la pluie, les UV, les chocs thermiques ou le vent sont régulières. Pour que la peinture assure son rôle, il est conseillé de suivre quelques règles. Elle doit être la plus brillante possible. […]

FINITIONS PEINDRE MENUISERIES EXTERIEURES

Mots clés associés : ,

L’énergie éolienne n’est en rien renouvelable, elle pollue gravement la nature ! Les éoliennes sont la négation de l’écologie ! ».  Celui qui s’exprime n’est pas un spécialiste de l’énergie mais le très médiatique Stéphane Bern(1), expert en familles royales et bibis colorés de la reine Elisabeth II. « Les éoliennes, ça détruit la faune et la flore(2) », ajoute-t-il, comme si, […]

moissonnons le vent

Mots clés associés :