Matériaux : Des bouchons de liège pour mon isolation

bouchon liège pour mon isolation

« Boire un petit coup c’est agréable », chantait le refrain popularisé par Michel Simon et Gaby Morlay en 1947 dans le film Les Amants du Pont Saint-Jean. Après que le bouchon a roulé sur la table, l’histoire peut se poursuivre… dans vos murs. « Tous les jours, nous gaspillons un matériau précieux qui peut avoir une deuxième vie ! », s’étonne Christian Lenoir, qui a en effet utilisé des bouchons de liège qu’il a récupérés et broyés pour l’isolation de trois pièces d’une ancienne ferme qu’il a rénovée dans le Perche.

Si les panneaux de liège expansé figurent parmi les produits classiquement distribués dans les magasins de matériaux écologiques, le liège en bouchon reste quant à lui majoritairement considéré comme un déchet. Issu de la récolte de l’écorce spongieuse du chêne liège, le liège constitue un matériau naturellement isolant avec lequel des bouchons sont fabriqués depuis le XVIe siècle. Son imputrescibilité en avait même fait un matériau d’obturation dès l’Égypte ancienne. À la fois élastique et très léger, le liège se caractérise par une structure microscopique constituée de cellules remplies d’air. La subérine contenue dans leur paroi confère l’élasticité à l’ensemble du matériau. 

Conductivité plus variable

« Chauffé à la vapeur, le liège subit une expansion identique à celle qui se produit lorsqu’on cuisine du pop-corn. Il emprisonne ainsi davantage d’air et devient encore plus isolant », explique Michel Lassalle, artisan bouchonnier liégeur à l’entreprise Aliecor dans les Landes, qui s’est aussi spécialisé dans les autres valorisations du liège (liège expansé, liège recyclé, panneau de parement, etc.). La conductivité thermique (λ) du liège expansé, présenté en granulé ou panneau, est de ce fait très satisfaisante puisqu’elle oscille entre 0,034 W/m.K et 0,042 W/m.K(1). 

Afin de faciliter sa mise en œuvre en vrac, le bouchon de liège à recycler subit quant à lui un broyage. Le granulat obtenu présente un diamètre allant de moins de 2 mm à plus de 15 mm. « Mais le pouvoir isolant du liège de bouchon recyclé s’avère significativement plus faible : on l’estime entre 0,045 et 0,06 W/m.K, prévient Michel Lassalle. À la différence du liège expansé, qui est plus stable, le taux d’humidité du liège recyclé varie avec celle de l’air dans lequel il est placé, ce qui modifiera sa conductivité thermique. » 

Autre facteur de variabilité : la pureté du matériau. Certains bouchons sont en effet élaborés avec du liège aggloméré et contiennent de la colle. Or, « la proportion de colle dégrade la conductivité thermique. À plus de 80 %, elle peut dépasser 0,06 W/m.K », précise l’artisan.


RE 2020, les premiers textes réglementaires sont parus

RE 2020 - décret et arrêté

Au plein chassé-croisé estival, les premiers et importants décret et arrêté sur la RE 2020 (réglementation environnementale 2020) ont été publiés au Journal Officiel.
Cette nouvelle réglementation, qui vient se substituer à l’actuelle RT 2012 (réglementation thermique), sera applicable dès le 1er janvier 2022 pour les constructions neuves à usage d’habitation et à partir du 1er juillet 2022 pour les constructions du tertiaire ou de l’enseignement primaire et secondaire. Elle concernera, à compter du 1er janvier 2023, les extensions de ces constructions et les constructions provisoires. Les textes annoncent également un label réglementaire sur la performance énergétique et environnementale avec une entrée en vigueur au 31 décembre 2022 au plus tard, mais sans donner plus de détail sur son contenu.

Textes à archiver précieusement

RE 2020 exigences – Décret

C’est le décret n° 2021-1004, du 29 juillet 2021, relatif aux exigences de performance énergétique et environnementale des constructions de bâtiments en France métropolitaine. Il modifie le code de la construction et de l’habitation et fixe les exigences et coefficients de modulation associés.

RE 2020 exigences et méthode de calcul – Arrêté d’application

L’arrêté du 4 août 2021 est relatif aux exigences de performance énergétique et environnementale des constructions de bâtiments en France métropolitaine et portant approbation de la méthode de calcul prévue à l’article R. 172-6 du code de la construction et de l’habitation.

+ Annexes : I définitions ; II règles générales ; III règles Th-BCE 2020 ; IV règles Th-Bât 2020 ; V à XII (précisions diverses).

Les 5 exigences réglementaires

C’est dans l’article R 172-4 du décret précédemment cité que l’on retrouve la mention des exigences à atteindre pour :

  1. La conception énergétique du bâti, indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre, via l’indicateur Bbio exprimé en point ;
  2. La consommation d’énergie primaire du bâtiment, via l’indicateur Cep exprimé en kWh/m2.an ;
  3. L’impact sur le changement climatique de la consommation d’énergie primaire pour le chauffage, le refroidissement, la production d’eau chaude sanitaire, l’éclairage, la mobilité des occupants interne au bâtiment, les auxiliaires (dont ventilation), via l’indicateur Icénergie exprimé en kgCO2eq/m2 ;
  4. L’impact sur le changement climatique des composants du bâtiment, de leur transport sur le chantier jusqu’à leur fin de vie, via l’indicateur Icconstruction exprimé en kgCO2eq/m2 ;
  5. L’inconfort dans le bâtiment en période estivale via le nombre de degrés-heures (DH) d’inconfort estival, exprimé en °C.h.

En outre, cet article prévoit, cette fois-ci à titre informatif, le calcul de « l’impact sur le changement climatique du bâtiment, évalué sur l’ensemble de son cycle de vie », ainsi que le calcul de « la quantité de carbone issu de l’atmosphère et stocké dans le bâtiment » exprimée en kgC/m2.

Les résultats minimaux de tous ces indicateurs sont fixés, par catégorie de bâtiment et en fonction de leur localisation géographique, en annexe de l’article.

 


Ils ont rénové une maison en paille

autoconstruction-paille-vitre

Aurélie et Gweltaz ont acheté une maison autoconstruite en bois et paille deux ans plus tôt. Ils l’ont améliorée pour s’approcher des performances passives. VMC double flux et chauffe-eau solaire ont fait chuter les factures et grimper le confort !

De tels logements ne courent pas les vitrines des agences immobilières. Bioclimatique, alimentée en eau de pluie, chauffée pour une poignée de bûches, bâtie en bois et isolée en bottes de paille ; Aurélie et Gweltaz achètent en 2016 cette maison autoconstruite dans un quartier de Vitré (35). Le descriptif a beau être idyllique, ils découvrent quelques lacunes et décident de pousser ses performances.
« Les murs en paille avec finition bois ou chaux étant perspirants, certains pensent qu’on peut se passer de ventilation. La vapeur d’eau migre à travers la paroi, mais les polluants, eux, ne sont pas évacués. Composés organiques volatils (COV) des peintures, formaldéhydes des colles », cite Gweltaz en toquant contre le plan de travail de la cuisine qui « en dégage pendant deux ou trois ans ». Conseiller info-énergie(1), il apporte un appareil de mesures du taux de particules fines, de dioxyde de carbone (CO2), de COV et d’humidité.

« Un logement ne devrait pas dépasser 800 parties par million (ppm). Ici, on ne descendait jamais sous 900 ppm. Avec des invités, on a vite grimpé à 1 600 ppm. Chacun expire du CO2, porte des vêtements, du parfum… Le temps d’y rentrer une bûche, le poêle dégage du monoxyde de carbone, du benzène, du NOx. Le taux est monté à 2 500 ppm. Le lendemain, on était à 1 100 ppm… » Lire la suite


Un abonnement offert pour vos 20 ans !

Abonnement gratuit au magazine La Maison écologique

Vous avez 20 ans en 2021? On vous offre un beau cadeau: un abonnement gratuit au magazine La Maison écologique! Une belle manière de fêter ensemble les 20 ans de ce magazine pionnier né en février 2001…

Vous avez 20 ans en 2021? Nous aussi! ? En février 2001 naissait le magazine La Maison écologique… Pour fêter ensemble ce nouveau cap et souffler nos 20 bougies (à la cire d’abeille!), on offre un abonnement gratuit à celles et ceux qui fêtent aussi leurs 20 ans cette année!

Depuis 2001, le magazine La Maison écologique transmet avec passion des informations pratiques sur l’habitat sain et écologique. Avec toujours la même ambition : rendre nos logements résilients et réduire leur impact sur l’environnement. Pour un magazine indépendant, sous statut coopératif, pas de publication possible sans lecteurs fidèles. Alors si nous fêtons aujourd’hui nos 20 ans, c’est bien grâce à vous.

MERCI !

Merci aux milliers de lecteurs d’un jour et de toujours, merci aux centaines de professionnels et d’autoconstructeurs qui ont partagé leurs expériences au fil de nos 9 550 pages, merci à tous nos collaborateurs, journalistes, graphistes, relecteurs, imprimeurs, régie de presse qui œuvrent ou ont œuvré à nos côtés.

Un pari fou lancé début 2001 par un éternel visionnaire en mal d’infos pour rénover sa maison sans dégrader la planète et la santé de ses occupants. Au sommaire du premier numéro collector de 34 pages bicolores : Tout ce qu’il faut savoir sur le chauffage au bois, épurer l’eau par les plantes, Cuisiner avec le soleil…

Lire la suite


Sommet Vers l’habitat autonome…

Sommet Habitat Autonome et Résilient

Notre objectif
vous faire passer du rêve à la réalité

 

21 interventions vidéos de spécialistes
reconnus vous attendent durant ces 7 jours.

 

Jour 1 : Rencontres inspirantes
Jour 2 : Habiter autrement
Jours 3 : De la conception à la réalisation
Jour 4 : Construire et rénover au naturel
Jour 5 : Indépendance en eau et en énergie
Jour 6 : Bien être et sobriété à la maison
Jour 7 : S’engager

 

>> Inscription gratuite <<

 

21 heures de contenus exclusifs pour réaliser son habitat autrement. Comment passer du rêve d’autonomie à sa mise en œuvre ? Si l’idéal d’autonomie vous semble loin, vous découvrirez comment vous engager vers plus de sobriété dans vos maisons ?

 

21 expert·es dans les domaines de la construction et de la rénovation au naturel,  vous montrent la voie vers plus d’autonomie que ce soit dans le choix des matériaux, des énergies…

 

Ouvert à toutes celles et ceux qui souhaitent s’informer, se documenter et découvrir une nouvelle façon de concevoir l’habitat, plus respectueuse de l’environnement.

 

 

 

>> Inscription gratuite <<

 


Rénovation énergétique : vers un échec massif !

rénovation énergétique

Dans une récente étude, Olivier Sidler, expert en énergétique du bâtiment et porte-parole de l’association négaWatt, alerte sur l’impossibilité d’atteindre les objectifs de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) et de la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC) en matière de rénovation. Le projet de loi Climat et résilience est largement en-dessous des besoins : absence d’obligation de rénovation performante, définition au rabais de ce que constitue une rénovation performante, etc.

La stratégie actuelle va “tuer le gisement d’économie d’énergie” et ainsi empêcher l’atteinte à terme d’un parc rénové à un niveau Bâtiment Basse Consommation, socle incontournable pour une trajectoire vers la neutralité climatique. L’étude alerte également sur la nécessité de mieux prendre en compte les consommations et l’impact des matériaux utilisés lors des opérations de rénovation et de construction.

Téléchargez l’étude complète (pdf – 44 pages)

Pour une synthèse, rendez-vous sur cet article du blog Incub.

photo © Henry & Co on Unsplash


Vie de famille à bord d’un bus scolaire



Stéphanie, Arnaud et leurs quatre enfants vivent dans un ancien bus. Matériaux naturels ou de récupération l’ont mué en logement itinérant. Attachez vos ceintures, la maison démarre !

La maison de Stéphanie, Arnaud et leurs quatre enfants a jadis arpenté les routes du Calvados, puis de Vendée pour effectuer le ramassage scolaire. Jusqu’à ce que les nouvelles normes interdisent à ce bus de 1998 de circuler. En 2016, ils le débusquent sur un site d’enchères des services publics. Arnaud et Stéphanie décident de le rénover pour en faire leur habitat avec des matériaux sains, naturels et une bonne dose de récup’. Lire la suite


Une série de podcasts pour les 20 ans de La Maison écologique



La Maison écologique, LME pour les intimes, souffle ses 20 bougies… des bougies en cire d’abeille, évidemment !
L’occasion rêvée pour l’équipe du bimestriel de jeter un œil dans le rétro. 20 ans de passion et de publications portées par une seule et même ambition : faire avancer l’habitat écologique et le rendre accessible à tous.
100 % indépendant, le magazine né sous le régime associatif transformé depuis en société coopérative, revendique sa ligne éditoriale engagée et militante.
Alors, pour fêter dignement ce bel anniversaire l’équipe de la rédaction a souhaité donner la parole aux acteurs de l’écoconstruction.

Lire la suite


Flash back, vingt ans après

20 ans après - La maison écologique

Billet d’humeur flash back de Thierry Salomon paru dans La Maison écologique n°121 (février-mars 2021)

En fin d’année 2000, une poignée de doux aventuriers normands créaient à l’orée du millénaire la revue que vous tenez entre les mains. Vingt ans et 121 numéros plus tard (sans compter les hors-séries), vaillante et irréductible, La Maison écologique tient toujours debout. Mais autour d’elle, tout a profondément changé. Lire la suite