Une Amap pour acheter du bois de chauffage

L'association Dryade a créé une Amap pour le bois de chauffage dans la Drôme

Pour que le chauffage au bois soit vraiment écologique, l’association Dryade, dans la Drôme, a créé avec une vingtaine de familles une Amap spéciale bois, en adaptant le modèle des associations pour le maintien d’une agriculture paysanne qui produisent fruits et légumes.

« Entre une forêt sauvage où l’homme n’aurait pas sa place et des forêts sauvagement exploitées, un équilibre existe au sein duquel l’homme tire des ressources de la forêt sans lui nuire », insiste sur son site Internet le collectif.

Ce dernier souhaite favoriser une organisation économique et sociale permettant une gestion sylvicole créatrice d’emplois de qualité et bénéfique pour le paysage et le milieu naturel ; développer et transmettre les savoir-faire liés à l’arbre, la forêt et la transformation pour pérenniser la diversité des usages et l’autonomie locale des acteurs ; créer des liens et des échanges entre les acteurs de la forêt, du bois et du territoire pour tendre vers une gestion participative.

Pour garder une cohérence écologique, les collectifs doivent s’organiser autours de pôles rayonnant à 35 km maximum. Deux groupes sont constitués dans la Vallée de la Drôme : les Bonnes Energies à Die et un groupe à Crest, soutenus par Dryade.

Lire la suite


Thérèse Clerc, pilier de la résidence Babayaga



Militante féministe, Thérèse Clerc avait fondé la Maison des Babayagas, résidence écologique autogérée réservée aux femmes âgées, ouverte en 2013 à Montreuil (93). Atteinte d’un cancer, Thérèse Clerc est décédée ce mardi 16 février 2016, à 88 ans. En 2010, le magazine La Maison écologique avait rencontré Thérèse Clerc, qui partageait alors dans nos pages ses considérations aux résonances tellement actuelles aujourd’hui encore. En hommage à Thérèse Clerc, nous souhaitons partager avec vous cet article consacré à un lieu de vie partagé pour femmes âgées précurseur… et à une vision de la vie alliant solidarité, écologie, citoyenneté et autogestion.

Lire la suite


Conférence gesticulée sur l’écoconstruction



L’écoconstruction et l’épuisement des ressources expliqués au travers une revisite détonante du célèbre conte des Trois petits cochons

“Le mensonge des Trois petits cochons” est une conférence dite gesticulée où se mêlent infos pratiques, décorticage de greenwashing, jonglerie et isolation écologique !

Ce spectacle intelligent est mené par le comédien, formateur en écoconstruction, Manuel Moreau, de la compagnie Les Frères Lepropre. Pour connaître les prochaines représentations, rendez-vous sur le site de la Compagnie.

 

 

Présentation :

La fameuse histoire des Trois petits cochons est à l’origine du culte du béton, cette conférence gesticulée vous racontera une version moderne redonnant ses lettres de noblesse à la construction paille et bois. Entre isolation écologique et jonglerie, entre épuisement des ressources et clowneries, cette conférence propose de faire le point sur l’habitat écologique et l’urgence d’agir pour changer notre société. Les différents scénarios de fin des ressources naturelles s’entremêlent avec des réflexions personnelles pour changer notre regard sur le monde afin de laisser place à notre imaginaire pour développer des solutions alternatives. Lire la suite


Vidéo à découvrir, une maison en container !

maison container

[A VOIR] Maison container. Présentation vidéo d’une maison bretonne autoconstruite à partir de trois containers de transport maritime usagés. Budget : 85 000 € pour 110 m2. Film : Michel Ogier.

Le film a été tourné peu après l’arrivée des habitants dans leur nouveau logis.

Les points forts du projet : intervention d’une architecte pour assurer une belle cohérence esthétique et pratique au logement mais aussi pour trouver des astuces techniques réalisables par des autoconstructeurs novices ; coût maîtrisé ; matériaux biosourcés ; assainissement écologique ; chauffage au bois.

Lire la suite


Court-métrage – L’éolienne en papier

L'éolienne en papier

Depuis six ans, le concours de courts-métrages CLER Obscur récompense chaque année des films courts sur le thème de la transition énergétique. En 2015, 21 films étaient en compétition. Durant deux semaines, les internautes ont pu choisir leurs films préférés sur le site internet du concours. Quatre d’entre eux ont été primés le 8 décembre dernier lors d’une remise des prix organisée au cours de la COP 21 à Paris. Le gagnant du Prix du Jury 2015 est L’éolienne en papier de Maxence Jamet.

Bravo à lui et aux autres lauréats.