Portfolio : Les végétaux se tressent sans stress


int(0)

Portfolio vannerie.

Au jardin, l’osier (saule) et le châtaignier peuvent se tresser pour des aménagements bucoliques, parfois vivants, souvent éphémères.

Os(i)er la banquette. En Corrèze, Olivier Ton a récupéré une banquette en rotin et comblé l’assise et le dossier par de l’osier brut (avec écorce) et blanc (écorcé), tressé par groupes de deux ou trois brins. Plus de 300 ont été nécessaires, d’une longueur de 1,80 à 2 m. « On peut aussi tresser une banquette en créant la structure en osier », précise cet osiériculteur-vannier. La banquette en osier ne sera pas éternelle, mais on peut la préserver par une ou deux applications par an d’huile de lin mélangée à un siccatif type essence de térébenthine pour ne pas « coller ».

Assis sur le plessis. La collection Cluny de l’atelier Chatersèn (Gard) comporte fauteuils (60 cm), banquettes (1,20 m) et bancs (1,50 m) en châtaignier. L’assise est tressée comme un plessis (voir p. 23) et la structure en bois ronds assemblée traditionnellement par tenons et mortaises. Le bois change d’aspect au fil des ans. « On dit du châtaignier qu’il a la même durée de vie sec qu’il a été sur pied, révèle l’artisan chaisier Arnaud Mainardi. J’ai réalisé une banquette chez moi en 2012 et on ne passe toujours pas à travers ! » Pour mieux préserver l’ouvrage, le rentrer en hiver.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Retrouvez cet article dans le Hors-série n°15 : Les aménagements extérieurs

+ 1 € de frais de port Frais de port offerts si + de 2n°s  commandés (réservé à la France métropolitaine). Si vous êtes abonné ce numéro fait peut-être partie de votre abonnement. Pensez à regarder dans Mon compte > Mes abonnements Version numérique : Retrouver ensuite en ligne vos numéros dans votre espace personnel.  


Feuilleter
amenagements exterieurs