Extension écolo, quésaco ?

Extension écolo

int(0)

Agrandir sa maison sans trop alourdir son bilan environnemental n’est pas un espoir vain. Avant même de penser au choix des matériaux de construction, tout se jour à la conception. Bioclimatisme et sobriété sont les clés de votre futur cocon vert.

L’agrandissement le moins impactant pour l’environnement est celui qui n’existe pas. Toutes nos excuses si vous réalisez par ce simple constat que le magazine que vous venez d’acheter ne vous sera peut-être pas d’une grande utilité ! À l’Espace info-énergie du Tarn, Lucie Cuquel s’attache lors de ses rendez-vous de conseil gratuit à définir les besoins réels du projet. « Avez-vous vraiment besoin de cette surface supplémentaire ou suffit-il de restructurer l’existant ? De même, si le garage sert surtout de dépotoir, pourquoi ne pas le diviser pour y créer une chambre avec salle d’eau, ou un cellier ? », illustre-t-elle.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Retrouvez cet article dans le Hors-série n°9 : Les extensions écologiques

Qu'est-ce qu'une extension/surélévation écologique ? Réglementation / Principes bioclimatiques / Les enjeux du Bimby ou densifier la ville / Quelles techniques d'écoconstruction ? ... Agrandir sans empiéter sur le capital santé de la planète. + 1 € de frais de port Frais de port offerts si + de 2n°s  commandés (réservé à la France métropolitaine). Version numérique : Retrouvez ensuite en ligne vos numéros dans votre espace personnel. Non téléchargeables en pdf.


Feuilleter
extensions écologiques