Extension en béton cellulaire

extension en béton cellulaire

int(0)

Pousser les murs avec le béton cellulaire.

Des blocs de béton cellulaire ont étendu l’aura de cette vieille maison en terre et pierre, ainsi réagencée et ensoleillée. Avec une grande attention portée aux énergies du lieu, cet extension a rallumé la flamme de la maison de Solange. Évitez de lui parler de chiffres et de dates, Solange Rivier serait bien embêtée pour vous répondre. « Je vis hors du temps, je suis beaucoup en voyage… », confie-t-elle. Solange habitait déjà depuis « 5 ou 6 ans » dans cette « vieille masure » quasi abandonnée dont elle avait habillé les murs de rideaux « pour cacher la misère » quand elle décide de la restaurer et de l’agrandir. Cette maison dauphinoise bâtie à Saint-Victor-de-Morestel, au sud-est de Lyon, est en pierres surmontées de pisé – de la terre crue compactée, technique répandue en Rhône-Alpes. L’extension de 42 m2 sera montée en blocs de béton cellulaire car « c’est un matériau léger, facile à manipuler, ignifuge, qui offre une bonne hygrométrie, une isolation [partielle, ndlr] et j’ai eu la chance de profiter d’un transfert d’entrepôt….

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Retrouvez cet article dans le Hors-série n°9 : Les extensions écologiques

Qu'est-ce qu'une extension/surélévation écologique ? Réglementation / Principes bioclimatiques / Les enjeux du Bimby ou densifier la ville / Quelles techniques d'écoconstruction ? ... Agrandir sans empiéter sur le capital santé de la planète. + 1 € de frais de port Frais de port offerts si + de 2n°s  commandés (réservé à la France métropolitaine). Version numérique : Retrouvez ensuite en ligne vos numéros dans votre espace personnel. Non téléchargeables en pdf.


Feuilleter
extensions écologiques