Un cadre légal pour l’autoconsommation d’électricité

Le décret doit favoriser l'autoconsommation de l'électricité renouvelable produite sur place, notamment l'énergie issue de panneaux solaires photovoltaïques. crédit Fotolia

Autoconsommation d’électricité

Définitivement adopté, le projet de loi sur l’autoconsommation de l’électricité renouvelable oblige le gestionnaire de réseau à faciliter les conditions de raccordement, notamment par la possibilité d’injecter gratuitement d’éventuels surplus de production. Il promeut aussi l’autoconsommation collective, prévoit une exonération de taxes et des tarifs spécifiques d’utilisation des réseaux.

Avec une prime à l’investissement de 800 € par kW, ajoutée à la pose systématique et gratuite du compteur Linky (ce qui réduit les coûts de raccordement de 600 €, les rendant nuls dans 80 % des cas), l’arrêté tarifaire en cours de préparation est « de nature à lancer ce nouveau marché, estime Xavier Daval, président du SER-Soler, branche solaire du Syndicat des énergies renouvelables. Ces textes constituent un jalon essentiel, même si nous aurions pu aller plus loin, notamment dans la définition de l’autoconsommation collective, pour permettre son développement à l’échelle des îlots urbains et des petites communes ».

Au Groupement des particuliers producteurs d’électricité photovoltaïque (GPPEP), on y voit « un message porteur : un cadre est fixé et acte que l’autoconsommation est une bonne chose ». Une crainte toutefois : « Les arnaques risquent d’être pires qu’avec la vente en totalité si on ne peut pas contrôler la production promise. Le texte aurait pu introduire un petit compteur, qui ne coûte que 25 €. »

Les plus optimistes attendent le décret d’application pour cet été.


A la loupe

construction zone inondable

Construction « saut d’obstacles » en zone classée, inondable et chaude.


Dans un village du Gers, Sandrine et Franck ont fait ériger leur maison en zone classée, inondable, dans une région chaude mais face à une banque et des artisans frileux devant leur volonté d’autoconstruire. Histoire d’une construction « saut d’obstacles ».inon


Rénover le patrimoine avec un objectif d’efficacité énergétique



Pour sa 21ème émission, les Clés de la Rénovation abordent le thème Rénover le patrimoine avec un objectif d’efficacité énergétique. Pour évoquer cette importante question : Eric Liégeois architecte conseil et chargé d’études au CAUE de Saône-et-loire et Mickaël Micmacher, directeur d’Ifeco, centre de formation à l’efficacité énergétique et à la construction durable. Alexis Monteil, du CLER, Réseau pour la transition énergétique, anime les débats.

Rénover le patrimoine avec un objectif d… par reseau-CLER

Minutage des questions

1’50 Comment définir la notion de «patrimoine» architectural ? Le patrimoine concerne-t-il seulement les bâtiments anciens ?
3′ Quelles sont les trois grandes périodes du bâtiment, d’un point de vue énergétique ?
De quand date la première grande réglementation thermique ? Lire la suite


Produire sa propre électricité renouvelable

Solaire photovoltaïque surpimposé © GPPEP

Avec cette 20ème émission, les Clés de la Rénovation abordent le thème Produire sa propre électricité renouvelable, combiner les énergies renouvelables et les économies d’énergie. Pour faire le tour de cette question aux côtés de Raphaël Claustre du Cler, Jeanne Dupas, chargée de mission photovoltaïque chez Hespul, association de référence sur le solaire photovoltaïque et Louis-Rodolphe Marie, président de TERRE SOLAIRE SAS, entreprise d’ingénierie et d’installation d’énergies renouvelables.

Produire sa propre électricité renouvelable… par reseau-CLER

Minutage

2′ Quelles solutions pour produire de l’électricité renouvelable pour un ménage ?
2’30 Est-ce une bonne idée de grouper des travaux d’économies d’énergie et de production d’énergie renouvelable ?

Lire la suite


Ensemble



L’aventure énergie renouvelable au Larzac.

Laboratoire de résistance, de vivre ensemble et de production différente, le plateau du Larzac n’a pas fini de faire parler de lui. Les fermiers se lancent désormais dans le solaire photovoltaïque.


Regard sur

micro onduleur

Micro-onduleur, la pointe du solaire.

Avec le développement de l’autoconsommation photovoltaïque, les micre-onduleurs débarquent en France. Cette technologie de pointe peut s’avérer avantageuse dans certaines situations. Decryptage.


Regard sur

trackers solaires

Traquer le soleil.

Les trackers solaires sont une alternative à la pose en toiture des panneaux photovoltaïques. Ils suivent la course du soleil et augmentent la productivité des modules. Mais sont-ils utiles pour les particuliers ? Décryptage.


Produire et consommer son électricité : des économies à l’autonomie



Avec un réseau national livrant près de 80 % d’électricité nucléaire, quiconque a la fibre verte est fortement tenté de s’en couper pour vivre en autarcie énergétique. Qu’il se rassure, une troisième voie existe. En combinant économies d’électricité et production photovoltaïque, nous pouvons désormais conquérir une bonne partie d’autonomie, tout en restant connectés au réseau. Bienvenue dans la nouvelle ère…


Photovoltaïque, Restez Branché !

Panneaux photovoltaïques

2802 mégawatts photovoltaïques sont d’ores et déjà raccordés au réseau français et fournissent de précieux électrons pour environ un million d’abonnés. Et ce n’est qu’un début, car même si les bâtons atomiques arrivent dans les roues des camions qui transportent les panneaux photovoltaïques en France, rien ne peut sur le long terme empêcher une technologie aussi fiable (garantie de production sur 25 ans, aucune pièce en mouvement), aussi propre (zéro émission pendant l’utilisation, recyclable), et en constante baisse de prix, de prendre place sérieusement dans le bouquet énergétique de notre pays. Ajoutons à cela les 0,3 à 1,6 emplois par GWh(1) solaire produit contre 0,1 à 0,2 emplois par GWh?dans les énergies fossiles et fissiles, et gageons que nos politiques sauront très rapidement ouvrir les yeux pour laisser enfin rayonner les panneaux photovoltaïques en France…