Finitions : Peindre ses menuiseries extérieures

FINITIONS PEINDRE MENUISERIES EXTERIEURES

C’est l’été.

L’heure de (re)protéger ses volets, portes et fenêtres avec une peinture cuisinée maison.

La peinture protège. D’autant plus en extérieur, où les agressions telles que la pluie, les UV, les chocs thermiques ou le vent sont régulières. Pour que la peinture assure son rôle, il est conseillé de suivre quelques règles. Elle doit être la plus brillante possible. Plus elle brille, plus elle est lisse et plus l’eau de pluie glisse sur sa surface. Elle doit être appliquée en couches fines : trois couches fines sont plus solides que deux épaisses. Il faut respecter le temps de séchage entre les couches, car l’huile, qui fixe les ingrédients de la peinture, durcit par oxydation au contact de l’air. Si les premières couches sont recouvertes trop tôt, elles resteront tendres et fragiles. 

La fonction d’une peinture est aussi esthétique. Son application se fait avec un soin particulier, sur un support bien préparé. Et le lissage est soigné.

Choisir sa peinture

Le choix de la couleur n’est pas anodin (un ton clair renvoie les UV). Les teintes claires et neutres (blancs, beiges, gris) soulignent un côté chic et noble. Les bleus, verts, oranges et jaunes donnent gaieté et fantaisie, tandis que les rouges et marrons apportent caractère et dureté à l’habitation.

La laque extérieure est la peinture la plus appropriée. Composée essentiellement d’huile végétale, il en existe deux sortes en prêtes à l’emploi. La laque dite « à  l’eau », sans odeur, au séchage rapide est pratique car le matériel se lave à l’eau. La laque « à l’huile », plus performante en extérieur, permet un lissage plus soigné grâce à son séchage plus long. Pour la fabrication d’une laque « maison », seule celle « à l’huile » peut être envisagée. 

Au bout de six à huit ans, appliquer une couche d’huile de lin pour raviver les couleurs. Après dix à douze ans, appliquer une nouvelle couche de laque.


Finitions : Colorer les peintures naturelles

Colorer les peintures naturelles

Comment utiliser des pigments naturels dans une peinture de fabrication maison ou prête à l’emploi.

L’utilisation des pigments dans la fabrication d’une peinture est la partie la plus passionnante, mais aussi la plus délicate. Les pigments
doivent être soigneusement préparés avant d’être mélangés aux autres ingrédients. Dans une recette de peinture « maison », les pigments peuvent représenter jusqu’à 70 % du poids (le liant ne doit pas passer sous la barre des 30 %). Par contre, l’ajout de pigments dans une peinture prête à l’emploi blanche doit se limiter à 10 % du poids du mélange afin qu’elle conserve ses propriétés collantes. Pour la couleur, il est conseillé de faire plusieurs essais et de bien peser les pigments avant de se lancer dans de grandes quantités.

Il existe deux types de pigments, naturels et artificiels. Les premiers, de couleurs chaudes et douces, proviennent pour la plupart de terres colorées réduites en poudre. Appelées aussi ocres, ces terres sont triées, lavées, broyées et parfois calcinées. Ils conviennent à toutes les techniques (chaux, eau et huile). Mais attention aux pigments calcinés (ocre rouge, terres d’ombre et de Sienne…), qui ont tendance à sécher plus rapidement les peintures. Les oxydes sont des pigments artificiels, de couleurs plus froides et vives. Obtenus par réaction chimique (oxydation de matériaux riches en fer, par exemple), leur emploi est plus complexe que les pigments naturels. Certains ne conviennent pas avec la chaux, qui peut les détruire ou faire « virer » leur couleur. Il est essentiel de s’enquérir de leur compatibilité avec la technique retenue avant l’achat.

OUTILLAGE

• Petit tamis (type passoire à thé)
• Balance ménagère
• Bols et cuillères
• Marbre ou vitre épaisse
• Molette à broyer (une pierre bien lisse
et plate peut faire l’affaire)
• Couteau ou spatule à enduire d’environ
8-10 cm de large

COÛT ET INGRÉDIENTS

• Pigments de votre choix : de 2 € les 200 g
à 5 €/kg pour les pigments les moins
chers et de 20 € les 200 g à 90 €/kg pour
les plus chers
• Huile végétale de préférence crue (lin,
noix, tournesol, chanvre… Pas d’huile
d’olive) : de 2 € les 200 ml à 6 €/l

TEMPS DE RÉALISATION

Pour la préparation d’environ 250 g de pigments
• 5 mn pour les pigments
en poudre
• 15 mn pour les pigments
avec de l’eau
• 30 mn pour les pigments
avec de l’huile

Colorer les peintures naturelles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. Après avoir réalisé des essais pour la couleur (sur papier ou carton en mélange
    avec le liant), peser la quantité de pigment nécessaire à la réalisation de la peinture.
  2. Tamiser les pigments, afin de les décompacter, dans un tamis le plus fin possible. […]

50 nuances de peintures naturelles

peintures naturelles

Des peintures vertes de toutes les couleurs.

Que l’on construise ou rénove un logement, lorsqu’arrive le moment crucial de peindre les murs, rien ne doit gâcher le plaisir de voir enfin son projet aboutir. Et surtout pas des maux de tête ou mauvaises odeurs…

Appliquer la peinture après un an de travaux, mettre enfin la touche finale. C’est plaisant, grisant… et souvent polluant. Car le joli pot coloré cache en général des substances aux noms étranges, mises au point par les industriels pour nous faciliter la tâche. Pour
la plupart issues de la pétrochimie, elles sont coûteuses en matières premières et en énergie grise, mais aussi toxiques et étouffantes pour les murs. L’une des solutions pourrait être de conserver son Fermacell enduit nu ou le papier peint défraîchi des occupants précédents. À moins d’opter pour des peintures naturelles du marché ou, mieux encore, des potions maison.


7 ans de réfection

7 ans de réfection

L’histoire démarre assez vite avec cette vieille maison aux abords d’un petit village perché dans les Alpes-de-Haute-Provence, au beau milieu d’une nature grandiose, avec vue alpine incroyable sur la plaine et les massifs alentours. La bâtisse, repérée en 2011, est un peu grande pour deux, mais le loyer de Michael et Jérémi est à l’époque un peu trop conséquent lui aussi… Il faut se décider. Après mûres réflexions, ils décident de se lancer dans sa rénovation et s’installent dans une partie voûtée du rez-dechaussée qu’ils badigeonnent rapidement d’un coup de chaux aérienne et équipent d’une kitchenette et d’une petite salle de bains. Ce camp de base, avec ses 17 m2 exigus, n’a rien d’un palace, mais leur permettra de mener le mode de vie économique nécessaire aux sept longues années de chantier durant lesquelles, pour Jérémi et Michael, leurs emplois respectifs de formateurs en travaux paysagistes et en agriculture se cumuleront avec la rénovation de la maison durant les week-ends et vacances.


Cahier pratique : Peinture au caséate de chaux

Peinture au caséate de chaux

Faites votre peinture au caséate de chaux

Traditionnellement utilisé comme colle dans la restauration des fresques qui se décrochent de leur support, le caséate de chaux (ou caséinate de calcium) réunit les avantages du badigeon de chaux et de la peinture à la caséine. Riche en colle, il adhère sur tous les supports minéraux, même à base de plâtre. Il est perméable à la vapeur d’eau et laisse ainsi « perspirer » le support (transfert de vapeur d’eau, gestion de l’hygrométrie).


Cahier pratique : peinture à l’ocre pour bardage

peinture à l'ocre pour bardage

Peindre votre bardage à l’ocre.

Facile à faire, protection du bois saine et très bon marché : retrouvez la peinture à l’ocre.

Employée depuis des siècles partout en Europe, la peinture à l’ocre protège durablement les bois exposés aux intempéries*. Elle prend soin également du peintre et des occupants de la maison ; les ocres sont des terres naturellement colorées par des oxydes de fer et la peinture se fabrique facilement avec de l’eau, de la farine, de l’ocre, du sulfate de fer (sel antifongique), de l’huile de lin et du savons. Ainsi, aucun solvant toxique à craindre !


Cahier pratique : peinture à la caséine

Peinture à la caséine

Peindre des murs avec des produits naturels et des couleurs qui s’harmonisent.

La peinture à la caséine est la peinture la plus facile et la plus économique à fabriquer.

Comment trouver les couleurs qui s’harmonisent au mieux pour vos peintures et éviter la faute de goût ? La solution : le cercle chromatique. Il présente les trois couleurs primaires et les autres teintes qui en découlent. Cet outil (facile à trouver sur le Net) permet de créer un nuancier aux couleurs harmonieuses. Pour faire simple, il faut d’abord trouver une couleur dominante. Sur le cercle, les teintes voisines s’accordent toujours entre elles et celles qui sont à l’opposé la mettent en valeur. Vous pouvez aussi choisir l’ambiance : froide avec des couleurs proches du bleu ou chaude en se rapprochant du orange.

 


Hors-série Peintures et enduits naturels

Le hors-série Peintures et enduits naturels du magazine La Maison écologique est sorti !

Le tout nouveau hors-série du magazine La Maison écologique sur les peintures et enduits naturels est arrivé dans les kiosques! Pour pouvez aussi le commander directement sur notre site Internet.

Enquête approfondie sur les différences entre les produits prêts à l’emploi « écologiques » et leurs concurrents synthétiques (santé, application, rendu, labels…), tableaux comparatifs des peintures et enduits naturels disponibles sur le marché (origine, composition, prix…), entretien avec des professionnels, conseils d’achat, d’outillage, préparation des supports, fiches pratiques… Ce guide fournit toutes les clés pour mener à bien un chantier de peinture ou d’enduit sur murs, plafonds, meubles, boiseries, éléments décoratifs, etc.

Des fiches pratiques vous accompagnent pas à pas dans la mise en œuvre et la confection de 25 recettes écologiques « fait maison ». Les parents ne seront pas oubliés, avec un chapitre pratique spécialement dédié aux enfants !

Au Sommaire :

  • Enquête Peintures et enduits naturels : pourquoi ? Comment ?
  • Tableau comparatif des peintures naturelles prêtes à l’emploi
  • Conseils d’experts Organiser son chantier de peinture / Les bons outils du peintre
  • Fiches pratiques recettes de peintures et mises en œuvre
  • Conseils d’experts Tout, tout, tout sur les enduits de finition
  • Tableau comparatif des enduits naturels prêts à l’emploi
  • Fiches pratiques recettes d’enduits et mises en œuvre
  • Le coin des petits Des chantiers dédiés aux enfants

Les Peintures naturelles en toute transparence

les peintures naturelles

Peintures naturelles.

Repeindre sa maison au printemps, nous sommes des milliers à le faire. Nous sommes aussi de plus en plus nombreux à nous soucier de la qualité de notre air intérieur, et à rechercher les peintures les plus saines possible.