Extérieur : Filtre à broyat de bois, un assainissement low tech

EXTERIEUR BROYAT DE BOIS

Il n’existe pas encore de cadre réglementaire spécifique au traitement des eaux ménagères.

Pour l’écocentre Pierre et Terre, le filtre à broyat de bois ou pédo-épuration est « le système d’assainissement des eaux ménagères le plus écologique, le plus simple à mettre en œuvre et le plus économique ». De quoi s’agit-il ?

D’abord appelé « géo-épuration », puis « pédo-épuration » (c’est-à-dire épuration par le sol), le filtre à broyat de bois (FBB) est un système d’assainissement non collectif des eaux ménagères encore peu connu. Ne traitant que les eaux ménagères, il convient dès lors à ceux qui ont opté pour les toilettes sèches. Ce système « permet un traitement des eaux ménagères dans des tranchées à l’air libre et de faible profondeur, remplies de broyat de bois et alimentées en alternance. Son dimensionnement varie de 1 à 1,5 m² par occupant », explique Aurélien Epstein; qui dirige la société Rhizosphère, dans les Côtes-d’Armor.

« Le but est de rendre l’assainissement productif, pour qu’il revalorise l’eau – à l’opposé du schéma classique de l’assainissement aujourd’hui », précise Christophe Merotto, directeur de l’écocentre Pierre et Terre, dans le Gers, et formateur habitat et assainissement écologique. Il s’agit donc de créer un cycle – en plantant de la végétation ornementale, par exemple – en tirant parti des nutriments contenus dans l’eau qui passe dans le sol après sa filtration dans le broyat de bois.

Épurer sans se ruiner

Le dispositif a le mérite d’être à la fois pas ou peu énergivore (selon l’emplacement de la maison et la topographie des lieux, il pourra nécessiter l’installation d’une pompe de relevage) et écologique depuis sa conception et sa mise en œuvre jusqu’à son utilisation (à condition de n’utiliser que des produits d’entretien naturels ou facilement biodégradables).

Son coût, relativement faible (1 000 à 4 000 €), inclut l’étude d’assainissement par un professionnel – afin d’adapter le procédé au contexte du projet –, l’éventuelle location d’une pelle mécanique pour la réalisation des tranchées, des regards de répartition et, si besoin, une pompe. Constitué de bois d’arbres feuillus de préférence, le broyat absorbe l’humidité et permet aux bactéries épuratrices de se développer.