Cahier pratique : Table à dîner en bois de palettes



Fabriquer un meuble en réemploi dans l’air du temps, facile à fabriquer et à vivre.

La tendance actuelle en matière de mobilier tend vers des meubles en bois massif, à la ligne sobre, bruts et authentiques. La table offrant six places assises présentée ici peut aussi être utilisée en (grand) bureau. Le bois de palette, même d’essence modeste, est parfait pour fabriquer soi-même cette table, mais également des rangements, des têtes de lits, de petits éléments de décoration… Faciles à vivre – même avec des enfants –, ces meubles faits maison sont attachants, simples à entretenir et très économiques. Ils apportent beaucoup de chaleur dans la décoration, en plus du plaisir et de la fierté de les avoir faits soi-même.

140 millions de palettes, et moi, et moi, et moi…

Pourquoi se tourner vers les palettes de manutention et de transport pour créer du mobilier ? Parce qu’elles sont partout ! On en dénombre pas loin de 140 millions* produites ou reconditionnées en France en 2019. C’est une ressource abondante, dont le bois pousse localement à 70 %. Il s’agit principalement de résineux : épinette, douglas, pin ou sapin. Ou plus rarement (4 %) de feuillus : peuplier, hêtre ou chêne. Le bois est soit non traité (pour les palettes légères), soit traité contre les xylophages à la vapeur d’eau (sans produit chimique) pour les palettes qui vont voyager en Europe et sont marquées du logo HT/EPAL.

Il est possible de récupérer des palettes auprès des commerçants, des petites industries locales, sur les chantiers de rénovation ou de construction. Il faut ouvrir l’œil et, surtout, toujours demander la permission avant de les emporter. En effet, elles peuvent être consignées, mais un certain nombre partent au recyclage.

*Source : Étude structurelle sur l’emballage bois – 2020, Gallileo, 2021.


Cahier pratique extérieur : Un fauteuil à accoudoirs en bois de palette non traité

72 CAHIER PRATIQUE FAUTEUIL PALETTE

La Maison écologique et les fauteuils pour l’extérieur, c’est toute une histoire ! Après le fauteil fleuri ultra simple à réaliser (LME n°112) et le fauteuil canadien « Adirondack » (HS n°15) dont les éléments peuvent être préfabriqués à la machine numérique pour un assemblage au cordeau, votre magazine préféré est allé à la rencontre de Camille Serrazin, artisane du bois de réemploi et attentive passeuse de savoirs grâce aux stages qu’elle propose.  Pour sa matière première, Camille s’organise principalement avec des professionnels pour récupérer des palettes de bois non traité.

Le modèle de fauteuil d’intérieur ou de jardin que Camille a dessiné est à la fois « classique », confortable grâce à son assise inclinée et ses accoudoirs, mais surtout accessible à la réalisation par des débutants en bricolage, peu équipés. Pour la découpe, une boîte à coupe d’onglet et une scie égoïne suffisent. Chaque pièce de son fauteuil est montée de manière autonome avant que ce dernier doit assemblé. Des prétous sont réalisés sur chaque pièce avant de visser pour ne pas fendre le bois. Quand deux pièces sont assemblées à la perpendiculaire, les prétrous sont toujours positionnés à 12 mm du bord pour la pièce extérieure, les vis s’insérant ensuite dans le milieu de la tranche de la seconde pièce.


Portfolio : habitat atypique

habitat atypique

Les copeauXcabana

Les copeauXcabana, en Dordogne, inventent des formes et créent des espaces originaux, poétiques et organiques. Portés par le désir de travailler « les arbres d’ici » et lassés par les matériaux standardisés, ils réactualisent des techniques traditionnelles.

La charpente dite Philibert Delorme

La charpente dite « Philibert Delorme » offre une forme atypique à ce bâtiment

La tiny house

Cette tiny house (micro-maison sur remorque) est isolée en Métisse (vêtements recyclés broyés) et bardée de douglas mixé avec du polycarbonate ondulé noir.

Le colombage

Un beau jour, Jean-Marie Bechtold, vigneron près de Strasbourg, passe devant une maison alsacienne en cours de démolition. Il interrompt la pelleteuse et démonte la structure traditionnelle à colombage.

Le zome

Le zome est un assemblage de losanges en bois. Nul besoin de sections importantes, celles-ci étant plutôt dictées par l’épaisseur d’isolant.

Bâtir en palettes

Ancien chauffeur poids lourd pour un recycleur de palettes en bois, François a réemployé plus de 500 palettes de 2,10 x 5 à 8 m pour construire en Haute-Garonne l’ossature de sa maison, une charpente traditionnelle, du bardage, une terrasse…

Les écailles de bois

Les écailles de bois ondulantes et le conduit de poêle aux allures de corne donnent une apparence reptilienne à cette extension.

Le dôme arrondit les angles

Conçu et construit par Loïc Chérigie, ce dôme de la Drôme est habillé d’un bardage en planches de 8 mm posées encore humides pour être cintrées  facilement.


Finitions : Tête de lit en bois de palette

Tête de lit en bois de palette

Tête de lit en bois de palette.

Une décoration à 4 sous qui fait la part belle à la récupération.

Les possibilités qu’offrent les palettes de bois pour construire, aménager, décorer sont infinies. En effet, pour moins de trois euros, voici un projet qui agrémentera joliment et facilement un lit d’enfant ou, pourquoi pas, le vôtre. Votre mission, si vous l’acceptez : réaliser une tête de lit ambiance « sur les toits d’Amsterdam ». Une idée piochée en surfant dans le grand « oueb » parmi les milliers d’images qui circulent pour présenter des réalisations en palettes. Tout d’abord, il faut partir à la chasse aux palettes…

Je chine ma cuisine.

Un autre chantier qui a retenu notre attention parmi les témoignages retenus

Leila Martel est une jeune décoratrice en aménagement intérieur, préoccupée par la qualité de l’air et la santé dans l’habitat. De ce fait, et pour répondre à notre appel auprès des lecteurs, elle nous a présenté sa « nouvelle » cuisine.


La palette, ça en jette !

meubles en palettes

Bois de palette.

Pour construire vos meubles de cuisine, laissez vous séduire par le bois de palette. Un matériau naturel, pas cher, original et bon pour la planète.


Construire sa propre ruche en palettes

Ruche en palette Pierre Javaudin

Près de Rennes (Ille-et-Vilaine), l’Happy Culteur amateur Pierre Javaudin a construit sa propre ruche de jardin en palettes de récupération. “C’est une action contre le déclin de la population des abeilles, c’est un geste pour l’avenir, c’est déguster le meilleur miel du monde… celui de votre jardin”, écrit-il sur le site Internet qu’il a mis en ligne pour partager son expérience. Il y met à disposition les plans de fabrication de ces ruches horizontales du plus bel effet, ainsi que des photos de chaque étape du chantier, une recette de peinture naturelle “fait maison” pour revêtir l’ouvrage, des astuces pour surveiller et accompagner la vie des abeilles… Jusqu’à la dégustation du miel on ne peut plus local!

Plan ruche en palettes de récup

Les plans de cette ruche sont en ligne sur le site www.ruche-naturelle.fr

Montage Ruche en palette Pierre Javaudin

Montage d’une ruche en palette.

A l’heure du boom du Do It Yourself, ce site est une belle source d’inspiration pour fabriquer soi-même sa ruche avec quelques palettes (non traitées) récupérées, une poignée d’outils et quelques dizaines d’euros de fournitures.

Ruche en palette Pierre Javaudin

L’Happy Culteur a installé ses ruches en palette dans son jardin.

Pierre Javaudin fabrique des ruches en palettes

Pierre Javaudin souhaite développer
une apiculture familiale, naturelle et de jardin.

Le passionné vient de publier aux Editions Larousse Une ruche dans mon jardin, pour une apiculture naturelle et familiale (144 pages, 12,90 €).

 

Crédits photos: www.ruche-naturelle.fr