Regard sur un gîte autonome

gîte autonome

Un rêve d’autonomie.

Un véritable laboratoire des énergies renouvelables.

Le refuge de Sarenne situé à 2000 mètres d’altitude en Isère près de la station de ski de l’Alpe d’Huez est autonome en énergie. En effet,ici, ni réseau public d’électricité, de gaz, ni eau potable : le site est trop isolé. Pourtant, tout le confort moderne est présent pour accueillir les touristes de passage : douches chaudes, température hivernale confortable, luminosité agréable, internet.


À la loupe

Isolation optimale et compacité

Sans chauffage dans les Alpes.

Isolation optimale et compacité pour gagner des degrés.

En France, il n’existe encore qu’une poignée de constructions labellisées Maison passive. Celle de Sylvie et Philippe est la première en Rhône-Alpes. Une construction simple, bien isolée, avec une ventilation reliée à un puits canadien qui permet de se passer de chauffage. Un vrai challenge en Savoie.


Rénovation



Rénovation côté cour
Réhabilitation écologique et densification urbaine.

À quelques pas du centre de Montpellier, Rosie et William ont réhabilité en 2008, deux bâtiments autour d’une cour, pour en faire leur habitation et deux ppartements à louer. Un défi d’optimisation de l’espace introduisant les savoir-faire écologiques en ville.


Suivi de chantier : épisode 2/6



Maison passive en chantier.
épisode 2/6 : montage de la structure et de l’isolation en paille.

Le chantier de notre maison passive végétale progresse. Cette deuxième étape a consisté en l’élaboration du système constructif garantissant une très basse consommation. Découvrons le travail du bureau d’études et la fabrication de l’ossature.


A la loupe



Le chanvre fait le mur
En brique ou banché, le chanvre dévoile ses possibilités.

Née sur la colline alsacienne de Neuwiller-lès-Saverne, la maison d’Erwann et Agnès arbore une façade animée par le bois des poutres.
Derrière elle, la forêt. À ses pieds, l’horizon du pays de Hanau. Dans ses murs, du chanvre, en brique ou banché.