Peinture, comment ne pas se mélanger les pinceaux ? Composants, labels et bonnes adresses



Parmi tous les actes du bricolage, peindre est celui qui est pratiqué par le plus grand nombre de personnes. Les magasins spécialisés le savent et leurs publicités dans ce domaine s’adressent aussi bien aux femmes qu’aux hommes, aux plus jeunes comme aux plus âgés.

Le rayon peinture propose une multitude de produits dans toutes les couleurs possibles. Mais si le rayon est très bien fourni, les informations sur la composition des produits sont, elles, totalement inexistantes. Secret professionnel oblige…

Au milieu de toutes ces peintures, il en existe certaines dotées du label : NF Environnement. Cependant, leur composition reste mystérieuse et les précautions d’usage nombreuses.

Alors on est tenté de se tourner vers les peintures dites “naturelles”, fabriquées en Allemagne. Ces peintures naturelles ne sont cependant pas exemptes de produits pouvant nuire à la santé et à l’environnement. Mais elles en comportent beaucoup moins (voire pas du tout pour certaines : peintures à la chaux, à la colle ou à la caséine). Essentiel, les plus dangereuses des substances nocives, les éthers de glycol, en sont totalement absentes.


Santé de l’habitat

influence des couleurs

L’influence des couleurs dans la maison.

De la poutre au revêtement de sol en passant par l’enduit, la couleur d’un matériau est, hormis sa forme et sa texture, la perception que nous avons de lui. Mais elle peut être plus encore qu’un simple habillage agréable à l’oeil. Les couleurs sont susceptibles d’être une source de réconfort et peuvent s’avérer revitalisantes si on sait les placer aux bons endroits !