Regard sur un gîte autonome

gîte autonome

Un rêve d’autonomie.

Un véritable laboratoire des énergies renouvelables.

Le refuge de Sarenne situé à 2000 mètres d’altitude en Isère près de la station de ski de l’Alpe d’Huez est autonome en énergie. En effet,ici, ni réseau public d’électricité, de gaz, ni eau potable : le site est trop isolé. Pourtant, tout le confort moderne est présent pour accueillir les touristes de passage : douches chaudes, température hivernale confortable, luminosité agréable, internet.


Côté récup’

Mobilier en bois de récupération

Mobilier en bois de récup’.


Des idées pour réutiliser les bois de chantier.

Restes de chevrons, palettes de transport, reliquats de montants d’ossature, de planches de coffrage, de voliges, autant de pièces de bois dont l’utilité n’a de limite que notre imagination. Pour vous inspirer, ces fiches techniques de construction de petit mobilier…


Main à la pâte



Teindre le bois à la chaux.
Une recette de lait de chaux pour un effet teinture sur bois.

Pour donner un peu de personnalité à un meuble rudimentaire sans le peindre, le plus simple est de le teinter. Les laits de chaux, généralement appliqués sur des enduits, ont cet effet sur le bois. La technique, peu usitée, est pourtant bien simple et si économique !


La main à la pâte



Un chouette chevet.

Du papier de soie, des pigments et du carton pour réaliser sa table de chevet.


Vivre avec une maison passive



De l’énergie à revendre.

Un logement à énergie positive, quartier Vauban à Fribourg. Depuis juin 2007, Marcus et Elsa louent un appartement de 84 m2 dans l’une des maisons colorées de la Cité solaire de Fribourg, en Allemagne. Passif et couvert de photovoltaïque, leur logement produit plus qu’il ne consomme.


Mobilier



Un mobilier qui cartonne.

Des meubles écologiques, économiques, uniques et esthétiques ? Avec le carton, la récupération se fait décoration ! Abondant et facile à mettre en oeuvre, bien plus solide qu’on ne le pense, ce matériau s’adapte à tous les styles. Avec le carton, c’est aussi l’imagination qui s’emballe…