Mobilier : Un pouf en carton à réaliser en famille

Pouf en carton a faire soi meme

Une activité à faire en famille

Créer un amusant tabouret en réutilisant des tubes de carton ? Rien de plus simple. Ce pouf en forme de fleur est à la fois solide et léger. Il nécessite, pour sa fabrication, très peu d’outils et de matériel. Ce micro-meuble servira tout aussi bien de marche-pied pour les enfants (qui l’adorent et le transportent de leur chambre au salon, en passant par la cuisine et la salle de bains), de tabouret, de table de nuit, de bout de canapé, etc. 

Où trouver des tubes en cartons ?

Pour trouver les tubes en carton, aussi appelés mandrins, il est possible de les récupérer chez les vendeurs de tissu, de nappes, de posters, chez les imprimeurs (il y a des tubes en carton gris ou marron à l’intérieur des bobines de papier), dans les petites industries qui utilisent des matériaux qui se dévident ou bien dans les entreprises spécialisées dans l’expédition. Ces tubes en carton sont épais (le carton fait près de 5 mm d’épaisseur) et très solides. Les tailles et les diamètres des mandrins sont variables, de 8,5 à 10 cm de diamètre et de 60 à 200 cm de longueur. 

En fonction de la taille des tubes trouvés, on obtient des poufs plus ou moins larges. Quant à la taille des poufs, des hauteurs de 30, 26 ou 22 cm permettront d’obtenir de belles proportions avec des tubes de 8,5 à 10 cm de diamètre. La colle, elle, peut être réalisée à la maison (lire p. 72). Un joli chantier à partager facilement en famille.


Mobilier : Tiroirs à la mode récup’

Tiroirs à la mode récup'

Fabriquer des rangements à partir de plaques d’isorel récupérées.

Si vous ne connaissez pas les plaques d’Isorel, sachez qu’elles sont utilisées par les professionnels notamment pour faciliter les activités de logistique (intercalaire de palette), mais aussi pour des aménagements divers (plaquage, coffrage léger, fond de meuble, etc.). D’une épaisseur de 3 mm, on peut en récupérer auprès des commerces d’alimentation en format d’environ 80 x 120 cm (elles servent à caler les marchandises). Pour des plaques plus grandes d’environ 1 x 2,75 m, il faut se tourner vers les négoces de matériaux et les enseignes de bricolage.

L’Isorel est constitué de fibres de bois dures, obtenues par polymérisation sous pression et chaleur, mais sans adjonction de colle synthétique. Les panneaux présentent une face lisse, d’aspect moucheté assez esthétique, et une face granuleuse. Ce matériau est flexible, dense et résistant. Il se découpe facilement au cutter. La seule restriction pour l’Isorel, comme pour le carton, est que l’utilisation ne doit se faire qu’en milieu sec, excluant l’extérieur ou l’exposition à l’humidité.

Léger mais néanmoins solide, l’Isorel se prête volontiers à la création de boîtes, de tiroirs, de séparateurs de tiroirs, de mini-rangements… Ce qui se révèle bien pratique pour finaliser l’aménagement d’un dressing, d’une buanderie, d’un cellier ou encore d’un coin bricolage.


Mobilier



Un mobilier qui cartonne.

Des meubles écologiques, économiques, uniques et esthétiques ? Avec le carton, la récupération se fait décoration ! Abondant et facile à mettre en oeuvre, bien plus solide qu’on ne le pense, ce matériau s’adapte à tous les styles. Avec le carton, c’est aussi l’imagination qui s’emballe…