Rénover

maison de brique

Onze mois pour une réhabilitation exemplaire.

Dans une charmante rue lilloise, une maison de brique, insalubre, a fait l’objet d’une rénovation exemplaire. Avec un budget limité, les propriétaires ont su mobiliser les artisans pour prouver qu’une rénovation énergétique et écologique, est possible et accessible !


Mon sol au naturel, choisir le bon revêtement



À l’heure où le qualificatif écologique s’accommode à toutes les sauces, plus ou moins vertes selon les goûts, les fabricants de revêtements de sols profitent également de la vague durable : bois tropicaux et fibres végétales exotiques « équitables », PVC « recyclable », carrelages « antibactériens ». Faisons fi quelques minutes de ces vocables commerciaux pour nous pencher sur nos réelles attentes. Car choisir des matériaux écologiques pour sa maison, c’est avant tout pour chacun, dans son contexte particulier trouver l’équilibre satisfaisant entre proximité, non-toxicité et bilan énergétique, en alliant également facilité de pose, confort et esthétisme. Pas toujours facile de faire son choix.


Regard sur un gîte autonome

gîte autonome

Un rêve d’autonomie.

Un véritable laboratoire des énergies renouvelables.

Le refuge de Sarenne situé à 2000 mètres d’altitude en Isère près de la station de ski de l’Alpe d’Huez est autonome en énergie. En effet,ici, ni réseau public d’électricité, de gaz, ni eau potable : le site est trop isolé. Pourtant, tout le confort moderne est présent pour accueillir les touristes de passage : douches chaudes, température hivernale confortable, luminosité agréable, internet.


Rénover en isolant par l’extérieur



Revoir sa conception de l’habitat.

« L’objectif d’une consommation de 80 kWh/m2.an n’est plus un mythe » dixit M. le directeur Énergie du CSTB en personne, dans une interview publiée en 2008 (hors série Le Bâtiment Artisanal) au sujet de la rénovation de nos nombreuses passoires énergétiques euh pardon maisons. Et devinez quoi ? Les techniques d’isolation par l’extérieur, qui sont monnaie courante à l’est de nos frontières, sont particulièrement pertinentes pour la rénovation thermique de nos logements. Isoler ses murs et son toit sans déménager, en finir avec les ponts thermiques, se protéger du froid et du chaud sans perte de surface habitable, c’est ce que propose l’isolation thermique par l’extérieur. Quels sont les matériaux écologiques disponibles sur le marché ? Quelles techniques utiliser ? Les réponses dans ce dossier.


Matériau



Le liège, du chêne à la maison. Nous le connaissons surtout sous forme de bouchon : le liège. L’écorce de « Quercus suber », le chêne-liège
méditerranéen, à pourtant bien d’autres utilisations. Ce matériau aux nombreuses qualités sert aussi à la fabrication de chaussures, d’objets de décoration et, pour ce qui nous concerne, de matériau dans la construction. Levons le rideau sur ce produit polyvalent et écologique.