Le guide des isolants



Une enquête comparative exclusive sur 100 produits.

Les isolants écologiques sont désormais disponibles chez de nombreux revendeurs de matériaux sains présents dans la plupart des départements français. Certains de ces produits ont même fait leur entrée chez les grandes surfaces de bricolage.
Quels sont-ils, comment les choisir ? Notre enquête comparative recense tous les isolants écologiques industrialisés vendus en France à ce jour. Une première !


L’art de l’isolation : pratique, technique et écologique



Dans la construction, le budget isolation représente une faible part au regard du prix de la couverture ou de la structure. Néanmoins, c’est le
poste le plus important, celui à ne pas négliger pour s’affranchir d’une grosse consommation de chauffage voire de climatisation.

Le niveau d’isolation des bâtiments a, même s’il n’est pas encore suffisant, considérablement augmenté depuis les dernières décennies. Heureusement car une isolation insuffisante ou défectueuse n’est pas seulement néfaste pour le porte-monnaie, ça l’est aussi pour l’environnement. En effet, l’air se charge du CO2 et des autres particules dégagées lors du fonctionnement de nos chaudières.

Mais isoler bien, c’est aussi isoler sain…


Isolation thermique : isoler bien, isoler sain.



Dès que l’on prononce le mot isolation, on voit tout de suite poindre le tiercé gagnant : laine de verre, laine de roche et polystyrène. Tiercé gagnant pour les parts de marché (ils totalisent à eux trois 98 % des isolants posés), mais pas pour l’environnement, ni pour la santé.

Pourtant il existe d’autres produits d’isolations, certains provenant de sources végétales, d’autres minérales ou encore animales. Leur impact sur l’environnement est parfois quasiment nul, tout comme leurs effets sur la santé.

Jean-Pierre Oliva qui vient d’écrire un livre sur l’isolation écologique, nous livre ici quelques conseils et recettes très précieuses sur la mise en oeuvre, le concept de mur respirant, les pare-vapeurs et bien d’autres choses.

Mais bien sûr ces “nouveaux” isolants n’ont pas toutes les garanties qu’ont leurs pendants conventionnels. De plus ils ne sont pas connus des professionnels et, quand ils le sont, leur mise en applications peut faire défaut.

Néanmoins, ils existent bel et bien, et avec ce dossier, nous vous invitons à les découvrir un peu mieux afin de pouvoir les utiliser, le cas échéant, en connaissance de cause. Alors, isoler bien, isoler sain…


Le renouveau des revêtements de sol naturels et écologiques.

revêtement sol naturel écologique

Le renouveau des revêtements de sol naturels et écologiques.

Les revêtements de sols naturels, très à la mode il y a une trentaine d’années, reviennent dans les maisons, tandis que de nouvelles matières écologiques font leur apparition. Mais il n’est pas toujours facile de faire le bon choix, en fonction de l’usage, parmi cette large palette de revêtements. Tour d’horizon.


Le liège, étonnante écorce



Les anciens avaient déjà découvert il y a 4500 ans les propriétés physiques et mécaniques uniques du liège : imperméabilité aux gaz et à l’eau, légèreté, résistance à l’usure et performance thermique. Il est aujourd’hui mis en oeuvre dans nos logements pour de multiples usages, que ce soit en isolation thermique ou acoustique. Nous le découvrons également depuis quelques années sous la forme d’élégants revêtements de sols et de murs. En route, à la découverte de cette étonnante écorce.


Matériau

liège isolant thermique accoustique

Le Liège isolant noir ou blanc, thermique et acoustique.

Connu depuis l’antiquité, ne craignant ni l’eau ni le feu, le liège occupe une place de premier choix parmi les isolants naturels en raison de ses aptitudes exceptionnelles à l’isolation thermique et phonique.


Rénover

maison de brique

Onze mois pour une réhabilitation exemplaire.

Dans une charmante rue lilloise, une maison de brique, insalubre, a fait l’objet d’une rénovation exemplaire. Avec un budget limité, les propriétaires ont su mobiliser les artisans pour prouver qu’une rénovation énergétique et écologique, est possible et accessible !


Mon sol au naturel, choisir le bon revêtement



À l’heure où le qualificatif écologique s’accommode à toutes les sauces, plus ou moins vertes selon les goûts, les fabricants de revêtements de sols profitent également de la vague durable : bois tropicaux et fibres végétales exotiques « équitables », PVC « recyclable », carrelages « antibactériens ». Faisons fi quelques minutes de ces vocables commerciaux pour nous pencher sur nos réelles attentes. Car choisir des matériaux écologiques pour sa maison, c’est avant tout pour chacun, dans son contexte particulier trouver l’équilibre satisfaisant entre proximité, non-toxicité et bilan énergétique, en alliant également facilité de pose, confort et esthétisme. Pas toujours facile de faire son choix.


Regard sur un gîte autonome

gîte autonome

Un rêve d’autonomie.

Un véritable laboratoire des énergies renouvelables.

Le refuge de Sarenne situé à 2000 mètres d’altitude en Isère près de la station de ski de l’Alpe d’Huez est autonome en énergie. En effet,ici, ni réseau public d’électricité, de gaz, ni eau potable : le site est trop isolé. Pourtant, tout le confort moderne est présent pour accueillir les touristes de passage : douches chaudes, température hivernale confortable, luminosité agréable, internet.


Rénover en isolant par l’extérieur



Revoir sa conception de l’habitat.

« L’objectif d’une consommation de 80 kWh/m2.an n’est plus un mythe » dixit M. le directeur Énergie du CSTB en personne, dans une interview publiée en 2008 (hors série Le Bâtiment Artisanal) au sujet de la rénovation de nos nombreuses passoires énergétiques euh pardon maisons. Et devinez quoi ? Les techniques d’isolation par l’extérieur, qui sont monnaie courante à l’est de nos frontières, sont particulièrement pertinentes pour la rénovation thermique de nos logements. Isoler ses murs et son toit sans déménager, en finir avec les ponts thermiques, se protéger du froid et du chaud sans perte de surface habitable, c’est ce que propose l’isolation thermique par l’extérieur. Quels sont les matériaux écologiques disponibles sur le marché ? Quelles techniques utiliser ? Les réponses dans ce dossier.