Masterclass peintures naturelles – vidéos

Masterclass peintures naturelles

La rédaction du magazine
La Maison écologique
lance sa première masterclass en ligne !

Dédiée aux peintures naturelles à fabriquer soi-même, cette masterclass est d’ores et déjà ouverte >> inscriptions <<.

12 vidéos pour vous accompagner, quel que soit votre niveau

  • Module 1 : Avantages, inconvénients et erreurs à éviter avec les peintures naturelles

  • Module 2 : Les différents supports et typologies de peintures

  • Module 3 : Chronologie des travaux et préparation des supports

  • Module 4 : Caisse à outils du peintre au naturel

  • Module 5 : Préparation et choix des pigments

  • Module 6 : Secrets d’application

  • Module 7 : Recettes de peintures à la caséine

  • Module 8 : Recettes de badigeon et peintures à la chaux

  • Module 9 : Recette de la peinture à l’ocre, ou peinture “suédoise”, pour bois extérieur ou intérieur

  • Module 10 : Fabriquer sa laque pour peindre bois et métal, en intérieur comme en extérieur

  • Module 11 : Recette de peinture à l’argile-colle

  • Module 12 : Recette de peinture au fromage blanc

+ en bonus, le replay des 64 minutes de questions-réponses entre les abonné-es au magazine La Maison écologique et deux professionnels des peintures naturelles

Webinaire peintures naturelles

 

+ en cadeau, un carnet (pdf) des 20 meilleures recettes de peintures naturelles publiées dans nos magazines La Maison écologique.

Carnet de recettes peintures naturelles

 

Ne manquez pas notre première masterclass en ligne >> Inscription ici

 

 

Des pros et formateurs pour vous guider

portrait-Bruno-GouttryBruno Gouttry, artisan, formateur (sur 10 de nos 12 vidéos) peintures et enduits naturels

Artisan passionné depuis 20 ans, j’allie esthétisme, confort de l’habitat et respect de l’environnement. Peintre décorateur à Saint-Etienne de Geoirs en Isère, je pratique les enduits à la chaux, à l’argile, mais aussi le sgraffito et les peintures bio. Je suis également auteur de livres et d’articles (pour La Maison écologique entres autres) sur ces sujets de prédilection et j’anime régulièrement des formations.

 

Alison Hilton, artisane formatrice enduits et peintures naturelsAlison-Hilton

Depuis 2010, le cœur de mon travail tourne autour de la terre crue : en enduits, fibrée pour des cloisons, en badigeons ou peintures… Implantée sur la presqu’île Guérandaise, je réalise des travaux, je forme et j’anime des chantiers participatifs autour de ces matières, ainsi qu’avec des enduits chaux, chaux-chanvre ou d’autres peintures naturelles (caséine, chaux, etc.)

 

 

Elodie Pichereau – Les Fées de Matières, peinture, décoration et Coaching Travaux

Pour du clé en mains ou en aide à l’autoconstruction, j’accompagne les particuliers dans leurs projets de travaux et de décoration écologiques. Peintre professionnelle durant 15 ans, je privilégie les finitions naturelles : peinture au fromage blanc, à la caséine, chaux-lait, badigeon suédois à l’huile de lin…

 

Masterclass réalisée en collaboration avec Gautier, de Faisons le mur

 

>> Inscription ici <<

Mise en ligne prévue pour la première quinzaine d’octobre.
Bruno, artisan-formateur, Gautier de Faisons le mur et Julie du magazine La Maison écologique, vous ont concocté une vidéo dans les conditions du direct pour vous présenter les coulisses de cette masterclass. Bon visionnage !


Finitions : Laquer des portes intérieures

Laque végétale

L’art et la manière d’appliquer une laque végétale.

Les portes sont les parties les plus sollicitées d’une habitation. Il faut apporter une grande attention à leur protection. La peinture doit être solide, souple et facilement lavable. Une laque végétale, de préférence satinée ou brillante pour un nettoyage aisé, répond à toutes ces conditions. La laque à l’eau présente l’avantage de sécher plus vite, d’avoir une faible odeur et le matériel est lavable à l’eau. Une version à l’huile est plus couvrante, sèche plus lentement, ce qui lui permet de mieux pénétrer le support, d’être travaillée plus longtemps sans risque de laisser des traces de reprise pour un résultat plus uniforme.

Procéder avec méthode

En rénovation, la laque à l’huile est plus indiquée. Elle dégage plus de composés organiques volatils (COV), mais seulement les premiers jours. Aérer la pièce. En neuf, les deux conviennent. Du point de vue écologique, la laque à l’eau demande plus de transformation à la fabrication pour être miscible à l’eau.

Commencer par lessiver la porte pour éliminer taches et salissures. Rincer à l’eau claire. Gratter les parties abîmées et reboucher les éventuels trous avec un mastic pour bois. Poncer et appliquer une sous-couche (primaire) ou de la laque légèrement diluée sur les parties réparées ou mises à nu. Poncer après séchage pour éviter les différences d’épaisseur.

Si la porte s’ouvre vers l’extérieur, commencer par l’ouvrant et finir par le dormant. Dans le cas contraire, commencer par le dormant côté paumelles, puis l’ouvrant et finir par le reste du dormant. Les couches de peinture doivent être fines. Bien répartir le produit sur une surface assez grande. Puis, croiser la peinture pour uniformiser l’épaisseur. Finir par lisser sans pression sur l’outil pour éviter les traces. Respecter les temps de séchage entre les couches. Le durcissement du film de peinture (l’ensemble des couches) est de sept jours minimum, durant lesquels il faut éviter les manipulations. […]