Habitat mobile, le rêve nomade.

habitat mobile tiny house

Vous regardez passer un joli camion aménagé et vous voilà nomade en rêve… Habiter mobile, c’est la liberté, pensez-vous. En effet, vous êtes libres de bouger en respectant cependant quelques règles concernant le nomadisme, le stationnement ou l’aménagement d’un terrain auquel amarrer sa maison escargot de temps à autre. Et, selon les cas, pas toujours facile d’être 100 % écolo lorsqu’on choisit une caisse en métal comme coquille. Votre rêve s’échappe ? Que nenni, avec ce dossier, vous allez enfin trouver matière à passer à la réalité. Bon voyage !


La caravane passe… à coups de pédales !

caravane cyclo-tractée - www.lamaisonecologique.com

Fraîchement retraité, Jean-Pierre Auguste a dessiné des dizaines de plans de mini-caravanes, jusqu’à un modèle qui se tire à la main, comme une énorme valide à roulette ! Pour la mini-caravane présentée en détail dans le magazine La Maison écologique n°94, Jean-Pierre a fait plus ” simple ” : une remorque de vélo sur laquelle il a adapté une caisse en contreplaqué qui peut s’ouvrir sur un côté afin de déployer un auvent. ” Il s’agit pour moi de faire des expériences de vie minimaliste dans un esprit décroissant “, explique l’ingénieux concepteur de ce qui semble être la plus petite caravane du monde.

Retrouvez le reportage complet sur cette caravane cyclo-tractée, mais aussi sur d’autres formes d’habitat léger (tiny house, roulotte, camion aménagé…) dans notre dossier VIVONS PETIT, VIVONS MOBILE – La Maison écologique n°94,  en kiosque jusqu’au 28 septembre 2016.


Ecoconstruction : un clip de rap hilarant

Le clip de rap de Pang, Habitat Plume, sur l'écoconstruction

Du rap bio.

Un groupe de “rap bio” et belge a mis en musique l’écoconstruction et l’habitat léger dans un clip des plus drôle, intitulé Habitat Plume. Mise en scène, costumes, jeu et paroles d’une grande qualité, cette hilarante revisite du conte des Trois Petits Cochons et du Grand Méchant Loup par le collectif made in Bruxelles PANG vaut le détour! Affublés de nez de cochons face au loup de la finance et des normes réglementaires, les autoconstructeurs d’habitats légers finissent par gagner à leur cause le troisième compère, adepte de la maison en brique, croulant sous le travail et les dettes. Avec pour refrain “autonomie, autoconstruit, écologie, respect de choix de vie”, la chanson évoque avec pertinence la construction en paille, l’isolation, les toilettes sèches, les poêles à bois…

Le groupe composé de MC Rien à Dire, Monkey Mix et Flo milite en musique autour de l’écologie urbaine, la transition énergétique, alimentaire, la complexité de l’humain et les relations humaines. Leur cheval de bataille? “Rap bio, reggaeton, dancehall, musique congolaise, musique de la forêt, afrobeat, énergie des fleurs et on en passe”, lit-on sur leur page Facebook.