Les économies d’énergie expliquées aux enfants

Le Clés de la Rénovation mars 2017

Les économies d’énergie expliquées aux enfants, voici le thème de la dernière émission des Clés de la Rénovation du 22 mars 2017, avec Florence Clément, responsable de la communication à destination du grand public à l’ADEME, Thierry Manceau, conseiller info-énergie et coordinateur du pôle Education et Sensibilisation de l’association Hespul. L’émission est animée par Alexis Monteil, chargé de projets au CLER.

 


Les économies d’énergie expliquées aux enfants… par reseau-CLER

Minutage de l’émission

Introduction : Extrait de film « Un kilowatt heure, facile à consommer mais à produire ? » – Karine Goninet – 3ème prix du public du concours Cler Obscur 2016

1’20 A partir de quel âge peut-on parler des économies d’énergie aux enfants, et comment ?

4′ Quels sont les types d’activités que l’on peut faire avec les enfants, en fonction de leur âge ?

Lire la suite


Le nouveau scénario négaWatt rendu public

Scénario négaWatt

Le scénario négaWatt 2017-2050 est rendu public ce mercredi 25 janvier 2017 devant plus de 700 auditeurs.

Après l’adoption de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte en 2015 puis l’Accord de Paris sur le climat signé en 2016, la France est désormais engagée dans la transition énergétique et dans la lutte contre le dérèglement climatique. Si l’action reste largement insuffisante et rencontre encore de nombreuses résistances, elle peut en revanche s’appuyer sur la mobilisation croissante d’acteurs de plus en plus nombreux de la société.

C’est dans ce contexte que s’inscrit, cinq ans après le précédent, le nouveau scénario de l’Association négaWatt, qui confirme que le « 100 % renouvelables » est possible dès 2050. Dans la droite ligne de ses prédécesseurs, le scénario négaWatt 2017-2050 est un exercice riche et complexe.
La synthèse ci-dessous ne saurait faire le tour des questions qui se posent déjà et ne manqueront pas se poser à l’avenir. Elle en présente toutefois l’essentiel, depuis les points forts de ce nouveau scénario jusqu’à ses impacts environnementaux et socio-économiques, en passant par sa méthodologie et l’explication de son contenu sur la demande et l’offre d’énergie.

Synthèse du scénario négaWatt 2017-2050 (48 pages – pdf 2,6 mo)

 

La vidéo de la présentation du scénario négaWatt du 25 janvier sera prochainement disponible sur le site Internet de l’association négaWatt

Et pour suivre l’évènement, utilisez


Energie

Réglementation RGE

Comprendre la nouvelle réglementation RGE pour les artisans.

Pour vos travaux de rénovation énergétique, mieux vaut faire appel à un artisan RGE ( reconnu garant de l’environnement). Il aura le bon profil! D’ailleurs, sans cela, vous ne pouvez plus obtenir d’aides de l’état ou crédits d’impôts. Beaucoup de métiers sont concernés : chauffage, isolation, fermetures…


Réinventer le feu, se chauffer au bois efficacement et sans polluer

chauffage au bois

Les poêles et foyers à bois ne cessent de faire de nouveaux adeptes à mesure que le coût de l’énergie augmente. Face à la pléthore de modèles disponibles, il faut avoir en tête quelques principes pour bien choisir son appareil et surtout pour savoir l’utiliser. Car le chauffage au bois est encore une idée neuve en France et les bonnes pratiques, trop peu répandues…


Produire et consommer son électricité : des économies à l’autonomie



Avec un réseau national livrant près de 80 % d’électricité nucléaire, quiconque a la fibre verte est fortement tenté de s’en couper pour vivre en autarcie énergétique. Qu’il se rassure, une troisième voie existe. En combinant économies d’électricité et production photovoltaïque, nous pouvons désormais conquérir une bonne partie d’autonomie, tout en restant connectés au réseau. Bienvenue dans la nouvelle ère…


En route vers l’autonomie énergétique



« 20 000 euros pour une chaudière bois et des panneaux solaires ? Ok, on y va pour ça monsieur le plombier. 8 000 euros pour une bonne isolation ? Euh on ne peut pas diminuer un peu les épaisseurs d’isolant ? » Et voilà comment tomber dans le consumérisme « écologique ». Le mot est lâché. Cessons de nous voiler la face, l’urgence climatique nous impose de réagir vite et fort, et donc de réagir tous. Alors pour faire taire ceux qui pensent qu’habitat écologique rime avec porte-monnaie élastique, voici un dossier qui conduit, sans rejet de CO2 bien sûr, sur le chemin de l’autonomie énergétique. Deux thèmes clés jalonnent le parcours : sobriété des comportements et efficacité des appareils.


Cuisine à vivre



Quand l’écologie passe à table.

La cuisine d’aujourd’hui n’est plus une pièce à part, elle fait partie intégrante de la maison. Elle en devient même un élément central, un véritable lieu d’échanges.

Symboliquement c’est sûrement la pièce la plus importante de l’habitat : c’est là que l’on prépare de quoi se nourrir et que l’on vient chercher l’eau pour boire. Ce devrait être un endroit convivial car c’est là qu’on se retrouve en famille ou entre ami(e)s, plusieurs fois par jour.

Pratiquement, c’est le lieu où l’on apporte les courses qu’il faut ranger, où l’on stocke les denrées sèches, fraîches, et d’où part la plus importante partie de nos déchets.

Énergétiquement, c’est aussi dans la cuisine qu’est consommée une part non négligeable de l’électricité et de l’eau domestiques.

Après un tel inventaire, difficile de prendre la cuisine à la légère ! Et comme nous aimons bien mettre les pieds dans le plat concernant certaines idées reçues, c’est avec un plaisir gourmand que nous vous invitons à passer à table dans cette cuisine à vivre.


Vers un habitat Zéro Carbone



Changement climatique : actions concrètes dans l’habitat.

Le climat se dérègle, la nature mute, mais
l’humain responsable de ce chamboulement pourrait ne pas y
survivre. Alors tout le monde s’alarme, et enfin tout le
monde parle d’écologie et de ce sacré
gaz carbonique (CO2) !

Surfant sur la vague brûlante de
l’actualité, nous vous proposons dans ce
numéro un dossier exceptionnel qui aurait pu
s’intituler “Construire pour sauver le climat”, ou “La maison carbophage”, voire
même “Carbonator”. Nous avons
préféré “Vers un habitat
zéro carbone”, c’est-à-dire
comment faire la chasse aux émissions de gaz à
effet de serre en construisant une habitation, et en y vivant ?

En
prenant comme fil conducteur le carbone, et sans tomber dans
le carbocentrisme (lire magazine n°36 p. 49), cela
nous permet d’approcher finalement un habitat et un mode de
vie très respectueux de l’environnement.


Rénovation gagnante



Un investissement sain respectueux de l’avenir.

Face au dérèglement climatique, aux enjeux énergétiques internationaux, mais aussi aux problèmes de santé dans le bâti, il est
essentiel de rendre nos logements très économes en énergie et de les rénover avec des matériaux écologiques.

Même s’il est parfois délicat de trouver les bons matériaux et les artisans compétents pour réhabiliter efficacement l’existant, les principes
d’une rénovation digne de ce nom sont assez simples, que l’on vive en copropriété ou en pavillon, dans un logementancien ou récent. Explications et cas pratiques.