Matériau : Le bois brûlé ou Shou Sugi Ban

bois brûlé

Le bois brûlé, ténébreux bardage

D’origine Japonaise, le Shou Sugi Ban protège le bois grâce à sa surface brûlée. Efficace et esthétique, cette mise en oeuvre traditionnelle se développe en France.

Le Shou Sugi Ban, appelé aussi Yakusugi, est une technique ancestrale japonaise (18e siècle) de protection du bois qui consiste à créer artificiellement une couche supérieure de bois carboné. Paradoxalement, cette couche a un effet retardateur de flammes ; le charbon, appauvri en oxygène, ne donne que peu de prise au feu. Ainsi traitée, la surface du bois est ignifugée, noircie et endurcie. Aujourd’hui, les agriculteurs et les pêcheurs nippons utilisent toujours le bois brûlé, économique et efficace pour prolonger la durée de vie du bardage de leurs maisons ou de leurs granges