Billet d’humeur : bitcoins ou… bitcons ?

billet d'humeur bitcoins ou bitcons ?

Bitcoins et consommations d’énergie.

Connaissez-vous Satoshi Nakamoto ? C’est l’homme en passe de devenir le plus riche du monde. Enfin, si c’est un homme, car on ne sait toujours pas qui se cache derrière ce patronyme. Une bande de geeks, une mafia, un génie misanthrope ? Satoshi Nakamoto est l’inventeur du bitcoin, cette monnaie virtuelle qui rend dingues les spéculateurs de tout poil : de 13 $ il y a cinq ans, le bitcoin a atteint 750 $ en janvier 2017 avant de grimper vers les 20 000 $ en décembre ! Tout ceci ne serait qu’enfantillages d’adultes cupidement addicts aux jeux d’argent si le bitcoin n’entraînait pas d’ahurissantes consommations d’énergie. En effet, la création (appelée « minage ») de bitcoins nécessite 35 milliards de kWh par an (selon le site spécialisé digiconomist.net, fin 2017), soit l’équivalent de la consommation électrique du Danemark ou de l’Algérie !