Chauffage



Un système de chauffage est constitué de deux éléments : un générateur et un ou des émetteurs de chaleur. Allié à l’isolation, son rôle est d’assurer le confort thermique des usagers. Le chauffage peut également être couplé avec la production d’eau chaude sanitaire.

Le générateur peut être de différents types (chaudière, pompe à chaleur, poêle, etc.) et utiliser différentes énergies (bois, géothermie, gaz…). Quant à l’émetteur de chaleur, il existe sous de nombreuses formes : radiateur basse température, convecteur, plancher et mur chauffants, etc. Les émetteurs peuvent fonctionner par rayonnement : ils réchauffent un corps à distance grâce à des ondes infrarouges (comme le soleil) – c’est le cas des radiateurs basse température, des poêles de masse. D’autres fonctionnent par convection : ils chauffent directement l’air. Des flux se créent alors pour réchauffer la maison. L’avantage du rayonnement est qu’il n’y a pas de brassage d’air et de poussière et que l’air ne s’assèche pas.

 

Voici les principaux modes de chauffage écologique :

 

Le bois

Chaudière, poêle, poêle de masse, foyer fermé… Il existe diverses solutions et types de bois à exploiter (granulés, bûches, plaquettes…). Il y en a également pour tous les budgets et de toutes les puissances. Un chauffage bois bas de gamme, mal entretenu ou mal utilisé est une source de pollution : émissions de particules fines assurées. Pour appuyer le côté écologique du bois, choisissez un appareil de bonne qualité, correctement posé et entretenez-le bien !

 

La géothermie

Elle fonctionne avec une pompe à chaleur qui extrait des calories grâce à des capteurs horizontaux ou verticaux situés dans le sol. Attention, cependant, la pompe à chaleur fonctionne avec de l’électricité. Plus le coefficient de performance (COP) est élevé, plus votre appareil est performant. Le COP minium conseillé est de 3. En-dessous, mieux vaut passer à un autre système de chauffage.

 

Le solaire

Il se décline sous différentes formes : le solaire passif, que l’on trouve dans toutes les maisons bioclimatiques via les vitrages, le solaire thermique avec un fluide qui circule dans des panneaux, et le solaire aérothermique qui repose sur la convection de l’air. Le chauffage solaire est facile à coupler avec la production d’eau chaude sanitaire. Il nécessite une autre énergie en appoint car le solaire ne peut que rarement assurer 100% des besoins.

Questions à se poser

Quels sont mes critères de choix pour mon système de chauffage ? Impact environnemental, confort, maintenance et entretien, budget à l’investissement, en entretien, en approvisionnement en combustibles…

Est-ce que le système de chauffage que j’envisage correspond bien à mon mode de vie (réapprovisionnement régulier d’un poêle à bois bûche, par exemple) et à la typologie du logement (maison bois, maison massive en pierre ou terre…) ?

Points de vigilance

Il existe de toutes les qualités à tous les prix quand il s’agit de chauffage. Privilégiez les labels (NF, Flamme verte pour le bois) et consultez les étiquettes énergie.

Choisir un professionnel qui possède la qualification RGE vous permet de bénéficier des aides comme le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Mais, surtout, choisissez un bon professionnel pour vous assurer une installation et des réglages de qualité.

Sélection d’articles/dossiers pour Chauffage :

Dossier : tous à poêle !
A chacun sa chaudière bois
Chauffage solaire
Hors-série: Guide pratique du chauffage écologique
Dossier : Les pompes à chaleur, amies du climat ?


Habitat groupé

habitat groupe ouvert du canal

Plonger dans l’Ouvert du Canal.

À Ramonville-saint-Agne, à côté de Toulouse, l’habitat groupé L’Ouvert du Canal conjugue une surface minime avec une grande solidarité entre voisins et une grande attention portée aux enfants.


Comment garder son logement frais en été ?

Confort d'été

Comment garder son logement frais en été ? La vidéo des Clés de la Rénovation vous dit tout en REPLAY.

Avec deux experts de la région de Montpellier : Claudia BOUDE BATLLE, Responsable du pôle « Espace Info Energie » et Conseillère Energie à l’association GEFOSAT et Eduardo SERODIO, ingénieur d’études au bureau d’études IZUBA Energies. Alexis Monteil, responsable de projets au CLER, anime l’émission.

 

Lire la suite


A la loupe

longère du Perche

La longère du Perche revisitée.

Construire selon les principes bioclimatiques en faisant la part belle au bois, tout en se pliant aux exigences d’un site classé, voila la belle réussite que révèle cette maison située aux portes du Perche. Entretien avec la propriétaire architecte.


Maison d’archi

maison architecte bleue bioclimatique

La maison bleue bioclimatique avant l’heure.

Dès ses études, l’architecte Hervé Lehoux s’est passionné pour le bioclimatisme. Il en a appliqué les préceptes en 1996 dans sa propre maison, ouverte sur le jardin et sur la Sarthe, une belle rivière aujourd’hui réhabilitée pour la plaisance.


Habitat groupé

verger sylvestre palaiseau

Le verger de Sylvestre : 17 logements bioclimatiques en cœur de ville.

Le projet participatif a permis de réhabiliter la bâtisse en 5 logements avec une extension en ossature bois et d’y adjoindre en cœur d’îlot 12 logements neufs de 70 à 140 m2, également construits en ossature bois. Ces derniers rayonnent en arc de cercle autour d’un jardin commun. Pour compléter ce programme, une salle des fêtes de 60 m2, une buanderie, un atelier de bricolage et la cave de la maison sont mis à la disposition de tous les résidents. De plus, chaque maison dispose d’un jardin individuel.


Maison bois

maison bois bioclimatique standard qualité moindre coût

Maison bois bioclimatique un standard de qualité à moindre coût.

En adoptant l’un des modèles de maisons à ossature bois standardisés Donabay imaginés par l’architecte Samuel Fricaud, les propriétaires ont fait le choix d’un habitat sain aux lignes modernes, confortable en été comme en hiver et économique.