Regard sur un gîte autonome

gîte autonome

Un rêve d’autonomie.

Un véritable laboratoire des énergies renouvelables.

Le refuge de Sarenne situé à 2000 mètres d’altitude en Isère près de la station de ski de l’Alpe d’Huez est autonome en énergie. En effet,ici, ni réseau public d’électricité, de gaz, ni eau potable : le site est trop isolé. Pourtant, tout le confort moderne est présent pour accueillir les touristes de passage : douches chaudes, température hivernale confortable, luminosité agréable, internet.


Rénovation

autoconstruction, de récupération, d'entraide et de travail artisanal

Une rénovation à 40 000 euros.

Une maison de village revue de fond en combles.

Des novices qui rénovent une maison de village pour moins de 40 000 euros ? En utilisant presque 100 % de matériaux écologiques ? La solution est un mélange simple mais onctueux d’autoconstruction, de récupération, d’entraide et de travail artisanal. Rencontre avec Éva et Frédérick, à Poucharramet au sud de Toulouse.


Autoconstruction

sol de terre damée

Un sol de terre damée.
Finition de sol, laissons nous tenter par la terre crue.

Matériau local, nécessitant peu d’énergie à la mise en oeuvre, la terre est aussi un excellent régulateur thermique et hygrométrique. Ici la terre damée, s’inspirant du pisé, peut servir de chape avant la pose d’un revêtement ou rester nue, simplement huilée.


Autoconstruction



Cloison de terre et de paille.
Réalisation étape par étape d’une cloison isolante en terre allégée.

Version moderne du torchis, la terre-paille, ou terre allégée, est polyvalente. Elle est utilisée dans des murs extérieurs, des cloisons, des planchers ou encore des plafonds. Quand terre et paille se marient pour donner naissance à un troisième matériau…


Autoconstruction



Paille porteuse.
Autoconstruire un mur en botte de paille porteuse.

Bien connue aux États-Unis ou en Angleterre, la construction en botte de paille porteuse reste confidentielle en France.
C’est pour y remédier que l’association Empreinte organisait du 17 au 22 août dernier une première formation réservée aux professionnels et « pailleux » avertis.


A la loupe



Maison en paille pour petit budget
Une technique québécoise de construction en paille.

Construire une maison saine, économe, sans technologies superflues, réaliser l’ensemble des travaux par ses propres moyens, le tout sans faire exploser le budget. C’est ce qu’ont fait Isabelle et Christophe, heureux résidents d’une demeure construite selon une technique québécoise, avec du bois et des bottes de paille.


Autoconstruction

mélange chaux et chanvre

Les secrets du mélange chaux et chanvre
Deux techniques d’utilisation du chaux-chanvre : le banchage et l’enduit isolant.

Le chanvre, connu pour ses qualités d’isolation thermique et phonique, est très souvent utilisé en association avec la chaux pour réaliser des mortiers et des enduits isolants. Le mariage esthétique et sain d’une plante et d’un minéral.


Autoconstruction

fondations en béton romain

Des fondations en béton romain.
Une technique pour réaliser des fondations sans ciment ni ferraillage.

Bon marché, les fondations romaines offrent une alternative appréciée des autoconstructeurs. Affichant une faible énergie grise, le « béton romain » est simplement constitué d’un empilement de roches enrobées de béton de chaux.