Territoire : association koad an arvorig le bois d’oeuvre en circuit court

association koad an arvorig

Avec l’ association koad an arvorig. Le bois d’oeuvre roule en circuits (très) courts

Malgré leurs noeuds et leurs troncs parfois irréguliers, les arbres locaux peuvent avoir une valeur en bois d’oeuvre. C’est ce que défend l’association Koad An Arvorig. Créée par des professionnels bretons, notamment charpentiers, rompus à l’usage de ce matériau. « Cela ne fait pas longtemps que l’on fait venir du bois de l’autre bout de la France ou du monde pour monter des charpentes », glisse Jérôme Letur, scieur mobile et charpentier. « Dans la région de Toulouse, les charpentes sont traditionnellement en peuplier noir. Ailleurs, elles sont en chêne ou châtaignier, rappelle Jean-Luc Le Roux, charpentier et co-fondateur de cette association. Aucun trajet en camion ne vient plomber le bilan carbone de nos constructions. »


Portes ouvertes de l’écoconstruction en Bretagne



Profitez des portes ouvertes de l’écoconstruction en Bretagne, les 4 et 5 novembre 2017 – 33 réalisations à visiter

Les portes ouvertes de l’écoconstruction, un évènement organisé par l’association APPROCHE-Ecohabitat, réseau rassemblant plus de 130 adhérents. Professionnels du bâtiment, institutionnels, associations, élus et citoyens, tous impliqués dans une démarche d’écohabitat en Bretagne.

Créée par des professionnels de l’écoconstruction, l’association a pour objet de promouvoir un habitat, des lieux de vie et de travail sains, économes en ressources, matériaux et énergie, respectueux de l’environnement, de la culture et des générations futures. APPROCHE-Ecohabitat organise pour cela de nombreuses actions tout au long de l’année : formations, conférences, ateliers, cafés-débat, journées de l’écoconstruction… Lire la suite


Territoire : association Energ’ethique

Association Energ'ethique

Association Energ’éthique : l’éco-rénovation sur un air solidaire.

L’association Energ’ethique 04 propose des écorénovations accessibles à tous les porte-monnaie. Construite dans les années 1950, la maison tout en parpaings de Françoise et Luc avait besoin d’un sérieux lifting. En effet, sol, murs et toiture doivent être isolés et les menuiseries, changées.

« Nous étions un peu perdus parmi toutes les données techniques, se souvient Françoise. Nous avons donc décidé de demander de l’aide à la Scic Énerg’Éthique 04 » Née en 2012 autour d’un projet de centrale solaire « citoyenne » sur le toit d’une école, la Scic Énerg’Éthique(1) a eu à coeur d’agir aussi sur la maîtrise de l’énergie et la solidarité énergétique.


Territoire

Alter Alsace Energies

Communes cherchent économies d’énergie.

La chasse au gaspillage dans les petites communes, c’est l’affaire de Tiphaine Criqui, conseillère en énergie partagée pour l’association Alter Alsace énergies (AAE), située à Strasbourg et Lutterbach (Bas et Haut- Rhin) et soutenue par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).


L’écocentre du Gers pour l’écoconstruction

Visite de l'écocentre Pierre et Terre, dans le Gers. crédit Gwendal Le Ménahèze

[VIDEO] A Riscle, dans le Gers, l’écocentre Pierre et Terre milite pour développer la construction et l’habitat écologiques. Pour donner l’exemple et pouvoir montrer aux visiteurs la réalité des matériaux biosourcés et des techniques d’écoconstruction, l’écocentre Pierre et Terre a même construit un bâtiment témoin où siège désormais l’association. Dans cette vidéo tournée sur place par le magazine La Maison écologique, le directeur de l’écocentre Pierre et Terre, Christophe Merotto, nous explique les missions de cette structure et dévoile les secrets de ce bâtiment exemplaire.

Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne Youtube!


Carte Verte

association cobois

Se retrouver autour du bois.

Il y a une alternative à Ikea ! À Lyon, l’association Cobois compte 350 personnes qui profitent de l’outillage commun pour fabriquer leurs meubles en bois.


Un atelier partagé pour bricoler le bois

A Lyon, l'atelier partagé Cobois met en commun outils et machines pour travailler le bois. crédit Fabien Ginisty, L'Âge de faire

A Lyon, l’association Cobois compte 350 personnes qui profitent de l’outillage commun pour fabriquer leurs meubles en bois. Une bonne alternative à Ikea ! La voix d’Olivier couvre péniblement le bruit des machines. « Ici, il y a tout ce qu’il faut, tu as accès à des machines professionnelles. » « Ici », c’est un immense hangar du 3e arrondissement de Lyon, quartier Montchat. S’y retrouvent tous types de publics autour du travail du bois: bancs, étagères, niches, escaliers…

« Inventer des choses qu’on ne trouve pas dans le commerce »
Lire la suite