Le terre-paille pas à pas

Terre-Paille

int(0)

D’origine plus contemporaine que les autres techniques de maçonnerie en terre crue, le terre-paille, ou terre allégée, consiste en un mélange de terre diluée dans de l’eau (la barbotine) avec une forte proportion de paille (qui peut être remplacée par du copeau de bois), banché en remplissage d’une ossature bois. Mise en œuvre pour ériger des murs extérieurs (25-40 cm d’épaisseur) ou des cloisons (20-25 cm), ce matériau à faible empreinte environnementale allie les qualités isolantes du végétal aux propriétés inertielles et hygrométriques de la terre. Et peut se recycler à l’infini.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Retrouvez cet article dans le Hors-série n°10 : Cap vers l'autonomie Tome 1.

Autonomie électrique : éolienne Pigott, coup de Bélier, production hydroélectrique... Autonomie constructive, faire soi-même avec des ressources locales : isolant de cueillette, finitions, earthship, récup... + 1 € de frais de port Frais de port offerts si + de 2n°s  commandés (réservé à la France métropolitaine). Version numérique : Retrouvez ensuite en ligne vos numéros dans votre espace personnel. Non téléchargeables en pdf.


Feuilleter
HS 10 cap vers l'autonomie