Les principes du bioclimatisme

principes du bioclimatisme

int(0)

Bioclimatisme, mode d’emploi.

Se protéger du froid, de la pluie, du vent et des fortes chaleurs, mais aussi profiter au mieux des apports solaires gratuits en hiver… Voilà quelques notions de base pour construire ou rénover bioclimatique et donc écologique.

Construire bioclimatique, c’est adapter son habitat à son environnement. Se protéger des aléas du climat (froid, vent, pluie, grosses chaleurs) tout en profitant de ses bienfaits (luminosité, chaleur du soleil en hiver, fraîcheur et aération en été). « Premier réflexe quand je visite un terrain, vérifier si je vais pouvoir ouvrir la maison au sud afin de bénéficier des apports solaires en hiver. Je détermine ensuite où sont les masques solaires – relief, arbres, bâtiments voisins – pour voir à quel endroit implanter l’habitation afin qu’elle soit la mieux exposée possible. Ce sont les règles de base qui conditionnent le reste de mon travail », explique Thomas Jay, architecte en Isère. Une attitude partagée par tous les acteurs de l’écoconstruction, avec des particularités selon les territoires, les techniques constructives, les matériaux et les usages des habitants.

 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Retrouvez cet article dans le Hors-série n°11 : Le bioclimatisme

Murs Trombe : Quand les calories jouent au passe-muraille Puits climatique : Souffler le chaud et le froid naturellement S'inspirer des bâtisseurs d'autrefois Nos clés pour construire beau et bioclimatique Transformer une passoire thermique en maison passive + 1 € de frais de port Frais de port offerts si + de 2n°s  commandés (réservé à la France métropolitaine). Version numérique : Retrouver ensuite en ligne vos numéros dans votre espace personnel. Non téléchargeables en pdf.


Feuilleter
COUVERTURE HORS-SÉRIE 11 BIOCLIMATISME