couv-68

N°68 – Avril-Mai 2012 (épuisé)

Dossier : Récupérer et réutiliser l’eau
A la loupe : Froide, moi ? jamais
Vivre avec : 100% autonome, grâce à la piscine
Enquête : Le renouveau du plâtre
Faite-le vous-même : Poser un pare-pluie en fibre de bois
Côté extérieur : Du bois pour ma terrasse

 

UGS : NUM-LME-68 Catégorie :

Éditorial

Enfin, on va savoir combien on était !

À l’heure où nous bouclons, les autorités n’ont toujours pas pu confirmer le chiffre de 60 000 personnes annoncé par les organisateurs de la grande chaîne humaine pour sortir du nucléaire qui a eu lieu le 11 mars dernier. La préfecture de police est probablement bien embêtée car les manifestants étaient en ligne, pas en groupe, donc impossible de procéder à un décompte au mètre carré. À cela se rajoutent les différences invraisemblables qu’il peut y avoir entre les organisateurs et la police. « Ils étaient 25 000 selon les organisateurs et 2 000 selon la police ». Est-ce que les organisateurs sont des fans de Scrabble et font des compte double ou triple, ou bien la police a-t-elle confié le décompte à un stagiaire myope en lui cachant ses lunettes pour rigoler ?
Edito 68Pour pallier ce grave problème, je propose de créer un nouveau métier, compteur assermenté, ainsi que deux nouvelles unités de mesure : le MAN/1p.m2 (nombre de manifestants total calculé au nombre de personnes par mètre carré) et la même chose en mètres linéaires, le MAN/1p.ml. On y ajouterait bien sûr une étiquette comme celle des DPE, comme ça on pourrait savoir si c’est une grosse manifestation (pour que le gouvernement puisse mieux mesurer l’ampleur du phénomène) et dense (c’est important pour les gens qui roulent en voiture). Et puis on compléterait par des codes pour savoir qui manifeste : ENS pour enseignants, CHEM pour cheminots, PH pour personnel hospitalier, TC (tout confondu), etc.
Du coup ça donnerait à peu près ça : « Aujourd’hui 20 000 ENS/0,7p.m2 sur la place de la Bastille qui est donc classée en B » ou bien « Attention, demain classement E pour l’Île-de-France avec 75 000 TC/3,5p.m2 ! » Et puis à la fin de l’année on ferait les totaux : « Place de la République 2012?: 1 550 000 TC/1p.m2.an. »
Mais bon, ce n’est qu’une idée. Le mieux, ça serait encore d’avoir un gouvernement AAA, qui tournerait à maximum 15 TC/1p.m2.an. En attendant le gouvernement Positif qui déclenche des manifestations de joie spontanées?!

Yvan Saint-Jours

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Au sommaire de ce numéro

Centre de formation professionnelle à l’écoconstruction. Noria et Compagnie Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Noria et compagnie


Froide, moi ? jamais ! Dans les Alpes, la neige et le froid s’invitent souvent jusqu’au printemps. Mais il y a aussi beaucoup de soleil. Deux bonnes raisons pour construire une maison bioclimatique économe en énergie. Celle-ci joue habilement avec les volumes et les décrochés. Une construction passive, non massive. Partagez cet article sur les […]

Froid


100% autonome grâce à la piscine. Être autonome en électricité avec du solaire photovoltaïque est une chose. Mais dépendre du soleil pour s’alimenter en eau en est une autre. Un défi peu commun, relevé avec brio, par un couple d’écologistes de la première heure. Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Piscine


La communauté à l’épreuve du bâti. À une heure de Copenhague, l’écohameau de Fri-og-Fro, « libre et joyeux » en français, regorge de petites maisons aux formes improbables. À l’entrée de la rue, 16 boîtes aux lettres multicolores suspendues sur une petite cabane en bois. Visite. Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Fri-og-Fro


A l’Est, du nouveau pour la réno. Mulhouse, ville ouvrière alsacienne, met en place d’ambitieux programmes de rénovation dans ses quartiers anciens. Au coeur de la cité, quartier Briand Franklin, Lola Giovanni et Frédéric Curien ont déniché une perle à rénover. Partagez cet article sur les réseaux sociaux

réno Mulhouse


En moyenne, chaque Français consomme 150 litres d’eau potable par jour. Mais seulement 7 % de cette eau sert effectivement à la boisson ou à la cuisine. Le reste est utilisé pour les bains ou les douches, le lavage (vaisselle, linge, sol), les toilettes et les usages extérieurs… Or la plupart de ces besoins peuvent être […]




Notre dossier :

Ensemble autrement

Bab’el Ouest. Un habitat collectif en ville ? Beaucoup en parlent, d’autres se lancent. Ceux de « Bab’el Ouest » ont réussi le parcours jusqu’au bout. Depuis l’été 2010, cinq familles vivent dans un habitat construit en autopromotion au coeur de Nantes. Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Bab'el ouest


Le renouveau du plâtre. Longtemps oublié en construction écologique, le plâtre est vraisemblablement à l’aube d’une nouvelle vie. Faible énergie grise, ressource locale, extrêmement collant, sans retrait, ses atouts sont variés et rassemblent de plus en plus d’adeptes. Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Plâtre

Mots clés associés : ,

Yourte rencontre chaumière… Yourte et chaumière, deux modules ronds pour une seule habitation. Tel est le nid original que Sabine Chouffour et Sébastien Feuillade ont choisi d’autoconstruire. Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Yourte


Poser un pare-pluie en fibre de bois. La pose de panneaux rigides en fibre de bois, pare-pluie et isolants, offre de multiples avantages. Ils remplacent le complexe­ volige/film pare-pluie, assurent un complément d’isolation au froid et un meilleur déphasage. Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Pare-pluie

Mots clés associés : , ,

Du bois pour ma terrasse. Franck, accompagnateur d’autoconstructeurs et Karine, architecte d’une magnifique maison bois, terre et paille en Bretagne, nous expliquent la réalisation de leur terrasse, une autoconstruction guidée par les conseils avisés d’un professionnel. Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Du bois pour ma terrasse


2012 : Place aux jeunes ! J’y songeais l’autre matin en me rasant: « Ça y est, les présidentielles, 5 ans après ça recommence. Et ce coup-ci, dans ce quinquennal concours de quinquas, eh bien, comment dire…» Alors, rêvassais-je en maniant distraitement mon rasoir, quel serait le gouvernement idéal ? Partagez cet article sur les […]

présidentielles

Mots clés associés :

L’Hôt’berge. Jonque, felouque, pirogue, canoë, barque ? Question de goût et de couleur ! Quelle que soit l’embarcation de votre choix, vous voyagerez sur les rives de mondes paisibles. Voyages intérieurs : les chambres aménagées selon la région d’origine de ces bateaux sont autant d’invitations au voyage – Égypte, Japon, Canada, Bretagne, Afrique noire — […]

Hôt'berge