couverture58

N°58 – Août-Septembre 2010 (épuisé)

Dossier : Bioclimatisme, construire avec le soleil
A la loupe : La maison modules
Rencontre à l’horizon : Danemark, vivre écolo sur l’eau
Coup d’œil : La maison au nombre d’or
Economies d’eau : Assainissement individuel, que choisir ?
Suivi de chantier : Maison passive en chantier-3/6

UGS : NUM-LME-58 Catégorie :

Éditorial

Chantons sous la pluie ?

Pluviogénie. Un bien joli mot pour une pratique digne des meilleurs scénarios de science-fiction : rien moins que « contrôler le climat » ! Comment ? L’argent bien sûr. Mais pas n’importe lequel, l’iodure d’argent. Bombardés dans le ciel par roquette, les cristaux de cet élément chimique attirent les gouttelettes d’eau contenues dans les nuages. De grosses gouttes se forment et finissent ainsi par choir. Une pluie qui mouille, bien réelle, mais tombée complètement artificiellement. C’est ainsi que les ingénieurs de la Beijing Weather Modification Office ont préféré faire tomber la pluie quelques jours avant l’ouverture des Jeux Olympiques de Pékin en 2008, s’assurant alors d’une flamme bien sèche le jour J.
Il faut vous préciser que les architectes du National Stadium n’avaient pas prévu de toit à leur édifice ! On sourira moins d’une autre utilisation possible de la pluviogénie, militaire cette fois-ci. Sous le nom d’Opération Popeye, l’armée US a prolongé artificiellement la saison des moussons pendant la guerre du Vietnam. Une pluie d’eau bien sûr, pas d’épinards, pour enliser l’ennemi dans la jungle boueuse. Les caprices d’omnipotence de l’Homme ne semblent plus contrôlables : à quand les nuages et leurs précieuses réserves d’eau pris en otage ?
Stoppons vite cet élan de régence climatique en orientant les talents de nos experts vers des pratiques respectueuses des ressources et des cycles naturels de notre jolie planète. Récupérer l’eau de pluie, la stocker pour l’utiliser au moment voulu puis l’assainir naturellement (voir p.38). Tourner sa maison vers le soleil pour se laisser réchauffer par son doux rayonnement en hiver. Utiliser la végétation, en pergola par exemple, pour au contraire s’en protéger l’été. B.A.-BA du bioclimatisme, ces pratiques de bon sens se complètent avec des installations plus élaborées (mur Trombe, mur double-peau…) pour profiter pacifiquement, gracieusement et sans artifice des ressources de Dame Nature, comme vous l’explique le dossier de ce numéro.
Bonne lecture !

Julie Barbeillon

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Au sommaire de ce numéro

Au nom de la paille. Histoire de précurseurs de la construction paille et terre en France. Depuis sa découverte de la construction paille en 1998, André de Bouter n’a cessé de parcourir le monde pour parfaire ses connaissances. Jusqu’à devenir l’un des meilleurs spécialistes hexagonaux de ce matériau. Depuis 9 ans, son association, La Maison […]

construction paille et terre

Mots clés associés : , ,

La maison modules. De la paille au bois cordé, construire sa maison par étapes. En autoconstruction, le chantier peut prendre du temps. Véronique et Jean-François ont donc décidé de concevoir leur maison en modules : construire puis vivre dans le premier pendant que les autres avancent. Partagez cet article sur les réseaux sociaux




La vie en vers. Le lombricompostage : solution idéale en appartement. Habituée aux maisons avec jardin et compost, Catherine vit depuis un an en appartement, dans un quartier du sud de Rennes. Adepte du tri des déchets, elle a opté pour le lombricompostage. Et elle est ravie. Partagez cet article sur les réseaux sociaux



Mots clés associés : , ,

Danemark, vivre écolo sur l’eau. Copenhague, du bateau-maison à l’écoquartier flottant. La petite entreprise danoise Waterliving invente des bateaux-maisons, fruits d’une réflexion complète qui allie la performance écologique, un style de vie original, et même une vision de futurs écohameaux flottants. Partagez cet article sur les réseaux sociaux



Mots clés associés : ,

Bioclimatisme, un mot bien académique pour nommer une notion on ne peut plus pratico-pratique : construire avec le climat. Faire de son logis un instrument capable d’utiliser les douces mélodies du soleil, mais aussi de nous protéger de ses assauts acérés, telle pourrait être une définition un peu plus lyrique. Le but ? Vivre confortablement, […]

bioclimatisme et soleil


La maison au nombre d’or. Sur une pente douce orientée sud, la maison dresse une façade peu commune. Deux arcs de cercles servent de casquettes aux baies vitrées arrondies. L’un d’eux coupe le pan est du toit, semblant respecter une impérieuse ligne imaginaire. Et pour cause, l’architecte a choisi de concevoir la maison en la […]




Assainissement individuel, que choisir ? Des arrêtés de septembre 2009 changent la donne. Votre fosse septique n’est pas aux normes ? Il faut tout refaire ? C’est le moment d’envisager la phytoépuration. Elle est désormais autorisée en assainissement non collectif, même s’il reste quelques obstacles à lever. Explications. Partagez cet article sur les réseaux sociaux




Forage en mer : courage, fuyons ! Partagez cet article sur les réseaux sociaux




Rénovation côté cour Réhabilitation écologique et densification urbaine. À quelques pas du centre de Montpellier, Rosie et William ont réhabilité en 2008, deux bâtiments autour d’une cour, pour en faire leur habitation et deux ppartements à louer. Un défi d’optimisation de l’espace introduisant les savoir-faire écologiques en ville. Partagez cet article sur les réseaux sociaux




Les Babayagas, vieillir solidaire Un lieu de vie pour femmes « âgées » unique en France. Association de femmes de 65 à 91 ans, militantes, les Babayagas viennent enfin d’obtenir un permis de construire pour leur projet à Montreuil (93). Leur maison, écologique, autogérée et ouverte sur la ville, sortira de terre à la fin […]




Maison passive en chantier épisode 3/6 : pose des caissons de structure bois-paille. Voici la belle saison pour les chantiers. Comme un puzzle en trois dimensions, découvrons comment toutes les pièces vont être assemblées pour constituer l’ossature de notre maison passive végétale. Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Maison passive


Stuc chaux sur pot en terre. Les enduits traditionnels à la chaux s’appliquent idéalement sur des murs en brique. Pourquoi ne pas utiliser cette compatibilité entre la chaux et la terre cuite pour créer des pots de fleurs qui personnaliseront l’harmonie de couleurs de votre jardin, balcon ou maison ? Partagez cet article sur les […]



Mots clés associés : , ,

Étape renouvelable. Autonomie totale sur un plateau auvergnat. Partagez cet article sur les réseaux sociaux



Mots clés associés : , ,