LME135 COUV BATIR BOIS PRESERVER FORET

N°135 Juin-Juillet 2023 : Bâtir en bois et préserver la forêt

6.45€

Reportages : Fabrication et matériaux : il vise l’économie de ressources ; Un A pour leur maison de ville rénovée ; À la frontière ukrainienne, convoi solidaire pour autonomie énergétique.

Enquêtes : Capteurs à air chaud, l’appoint mais pas le chauffage ; Quelles promesses pour les tuiles solaires ?

Cahiers pratiques : Finitions vernies ou cirées pour bois naturel ; Fabriquer son fauteuil à accoudoirs.

Version numérique : Retrouvez vos numéros enrichis de bonus, en ligne ou sur l’application. Téléchargez ou imprimez-les si besoin.

Frais de port :
– France Métropolitaine :
1 à 2 numéros = 1,60 €/magazine
– 3 magazines et plus : offerts 

Hors France métropolitaine : 3 € par magazine (quelque soit le nombre de magazines)

UGS : NUM-LME-135 Catégorie : Étiquette :

Éditorial

Depuis quelques mois, le nom de ChatGPT a remis sur le devant de la scène la question de l’intelligence artificielle et de ses possibles. Saisi d’admiration ou d’effroi, chacun découvre ce que le mathématicien Alan Turing, l’un des pères de la science informatique, préconcevait en créant son fameux test de Turing dans les années 1950 : voir la machine si bien reproduire le langage qu’il devient impossible de la distinguer de l’être humain.

Ainsi, ChatGPT est interrogé par une journaliste sur une chaîne radiophonique publique française, le logiciel créateur d’images Midjourney produit d’étonnantes illustrations à partir d’un nuage de mots, les voix de Barack Obama et Donald Trump doublent un live de gamers suivis sur le Web par des milliers d’amateurs de jeux vidéo. En bref, le virtuel prend corps, et en accédant à la visibilité, l’artifice est devenu réel, palpable.

Comme le rappelle Asma Mhalla, spécialiste des enjeux politiques et géopolitiques des nouvelles technologies, l’IA est un outil. Il convient dès lors de nous interroger collectivement sur son usage et sur les intentions de ses promoteurs et utilisateurs.

Et pourquoi évoquer l’IA dans cet édito d’un magazine dédié à l’écoconstruction, aux énergies renouvelables domestiques, à la résilience et l’autonomie dans l’habitat ?

Dans les maisons, elle est déjà là dans sa forme primitive. Programmée pour nous éviter de devoir nous-même baisser les stores, relancer le chauffage en cas d’absence, activer la machine à laver aux heures qui nous arrangent. Mais risque-t-elle d’y devenir notre égale ? Inversons un temps les rôles. Pour être une IA, il nous faudrait vivre à proximité d’une source d’électricité démesurée alimentant notre puissance de calcul (terminés les gourmands petits déjeuners qui nous fournissent des calories issues du vivant). Pour être une IA, il nous faudrait renoncer à certains arts, tels que désobéir, pour nous plier à une liste des recommandations qui nous seraient transmises pour réaliser nos missions quotidiennes. Autant de sorties de route impossibles qui nous empêcheraient de créer ex nihilo ce qui n’existe pas encore. Pour être une IA, il nous faudrait renoncer à aller à la rencontre de nos congénères pour nous en inspirer et expérimenter de nouvelles manières de construire. Enfin, il nous faudrait renoncer à fabriquer des magazines nés de l’inspiration étayée de journalistes réunis en équipe pour aller interroger, vérifier et « voir » par eux-même. Les coupeurs de coûts veulent remplacer les humains ? À La Maison écologique la puissance de calcul de l’intelligence artificielle ne remplacera ni l’imagination, ni l’intelligence collective.

par Virginie Jourdan, mai 2023

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Au sommaire de ce numéro

Le mot grec « oïkos » signifie « maison » et a donné le préfixe « éco » de « écologie », notamment. De là à dire que l’écologie prend racine dans la maison ? C’est ce que croit l’association Oïkos, pionnière de la promotion de la construction et la rénovation écologiques. Plus précisément nommée « Oïkos, la maison, son environnement », elle démontre depuis plus […]

12 TERRITOIRE OIKOS écoconstruction

Mots clés associés : ,

Julien Lefrancq et Véronique Huart ont construit une maison en choisissant un maximum de matériaux peu ou pas transformés, compostables ou réutilisables, et non producteurs de déchets. Julien et Véronique vivent en Belgique, près de Jurbise, à environ 80 km de Roubaix (59). Convaincu par la construction en paille, Julien a créé une coopérative qui la rend […]

14 ECOCONSTRUIRE MATERIAUX LOCAUX REUTILISABLES

Mots clés associés :

Le temps de la récup est advenu avec les récupérateurs de chaleur sur eaux grises. Chaque jour en France, deux millions de mètres cubes d’eau chaude sanitaire sont consommés dans nos logements. Et évacués avec leurs précieuses calories ! Aucune électronique ni consommation électrique, pas de panne ni de perte de confort. C’est un équipement malin et low-tech dont je […]

22 AVIS EXPERTS CHALEUR EAUX GRISES

Mots clés associés :

À Toulouse, Christine et Jérôme Audouin ont réussi à faire passer une bâtisse du XIXe siècle d’une étiquette énergétique F à A. La masse thermique des murs d’origine a été préservée et leur nouvelle extension est un véritable capteur solaire XXL. Toulouse, quartier des Minimes, arrêt à la station de métro Claude-Nougaro. Dans ce quartier à l’accent encore populaire, une pincée de […]

26 RENOVER ETIQUETTE A


En pleine guerre, quelques heures de chaleur ou de lumière dans une maison peuvent apporter confort et réconfort. Des associations françaises envoient des équipements d’énergie renouvelable aux Ukrainiens, dans un pays où les énergies fossiles sont reines. Reportage à bord d’un convoi. Début février. Sur la route qui mène à la frontière ukrainienne, les centrales […]

46 VUE AILLEURS SOUTIEN UKRAINIENS


Elles assurent à la fois l’étanchéité du toit et une production d’électricité photovoltaïque, en remplaçant toute ou partie de la couverture de votre bâtiment. Coûteuses et encore peu distribuées, les tuiles solaires constituent néanmoins une solution pour les projets soumis à certaines contraintes. Produire de l’électricité photovoltaïque tout en assurant la couverture étanche et durable du toit. Voilà […]

51 ENQUETE TUILES SOLAIRES

Mots clés associés :

De la structure aux branchements, comment créer sa propre petite centrale grâce à un kit solaire au sol. Les kits solaires se développent et des associations, comme le Groupement des particuliers producteurs d’électricité photovoltaïque, reconnaissent aujourd’hui leur intérêt. Toutefois, elles recommandent de posséder des bases solides en électricité ou d’être accompagné par un professionnel, pour […]

58 TRAVAUX KIT SOLAIRE

Mots clés associés :

Sous terre, semi-enterrées ou en surface, des alternatives naturelles assurent de bonnes conditions de conservation. Pour conserver fruits et légumes ou bouteilles de vin, oublions les énergivores caves électriques ou bâtis en béton et panneaux sandwich pétrosourcés.  Fruits et légumes au frigo, vins dans une cave motorisée. Sommes-nous voués à consommer toujours plus d’électricité pour conserver nos […]

ALTERnatives CAVE NATURELLE

Mots clés associés :

Pour remplacer les vernis polyuréthane, acrylique, cellulosique, glycérophtalique, il existe plusieurs types de produits de finition écologique qui conservent l’aspect naturel du bois. Après l’huile (lire La Maison écologique n°134), voici le vernis et la cire. Fabriqués à partir de matières premières renouvelables issues du végétal ou de l’animal, leurs rebuts sont compostables. Microporeux, ils […]

cire vernis CAHIER PRATIQUE FINITION


La Maison écologique et les fauteuils pour l’extérieur, c’est toute une histoire ! Après le fauteil fleuri ultra simple à réaliser (LME n°112) et le fauteuil canadien « Adirondack » (HS n°15) dont les éléments peuvent être préfabriqués à la machine numérique pour un assemblage au cordeau, votre magazine préféré est allé à la rencontre de Camille Serrazin, artisane du […]

72 CAHIER PRATIQUE FAUTEUIL PALETTE

Mots clés associés : ,

Prisée pour sa nature renouvelable et grande gagnante de la RE2020, la construction en bois va encore se développer. Un bon point pour les émissions de carbone. Mais la forêt française pourra-t-elle suivre cette évolution ? Pour la protéger, il faut imaginer de nouvelles pratiques. Essences, sections, besoins ; les nouveaux usages émergent. Décarboner le secteur du bâtiment, qui représente près de 19 % […]

35 DOSSIER BOIS

Mots clés associés :