photovoltaique

N°128 Avril-Mai 2022 : Photovoltaïque, laisser entrer le soleil

6.45€

Dossier : Du neuf dans le photovoltaïque : laissez entrer le soleil !

Reportages : De l’écoconstruction en milieu urbain avec R-Urban ; Rénovation globale pour maison en briques lilloise ; Deux tiny houses pour une famille.

Enquêtes : Dans les coulisses des isolants biosourcés ; VMC double flux premier prix, l’avis des spécialistes.

Cahiers pratiques : Changer soi-même ses menuiserie.

Version numérique : Retrouvez en ligne vos numéros dans votre espace lecture.

+ 1 € de frais de port

Frais de port offerts si + de 2 n°s commandés (réservé à la France métropolitaine).

Éditorial

La neutralité carbone sert de tremplin au nucléaire. Un comble pour notre mère la Terre et notre père l’avenir ! À côté de leur ennemi commun nommé court-termisme se révèle un nouvel adversaire : l’hypothéquisme. Car, dans les rangs des antinucléaires comme des pronucléaires, personne n’est dupe. Le choix de relancer la filière industrielle française de l’électron atomique est idéologique, bien davantage que pragmatique. Les scenarii* récents ont tous montré qu’un avenir à 75 % de nucléaire n’est plus d’actualité. Celui à 50 % de nucléaire n’est pas non plus une fatalité. 

Le nucléaire reste une énergie tributaire des stocks et importations d’uranium. Le cœur même des réacteurs reste une épée de Damoclès au-dessus de notre petite humanité. Une réalité tragiquement rappelée par la guerre en Ukraine. Mais la démonstration est sans faille : fin des moteurs thermiques, fermeture des unités industrielles fonctionnant aux fossiles, arrêt des chaudières gaz au profit d’une énergie décarbonée ; les besoins en électricité vont augmenter dans les années à venir. Soit 800 TWh (térawatt-heure) en 2050, sachant que la France a produit 500 TWh en 2020. La puissance nucléaire serait forcément dans l’équation…

Si les chiffres sont faciles à lire, la réalité d’un pari à horizon 2040 va quant à elle être longue mais aussi lourde à digérer. De 2 à 15 ans de retard de livraison pour les derniers réacteurs livrés en Chine et en Finlande. Des factures multipliées par quatre pour les réacteurs finlandais et de Flamanville. L’engagement à construire des réacteurs a tout du blanc-seing, car si l’accident nucléaire redouté ne peut être prophétisé, la durée insondable et le surcoût du chantier sont, eux, plus que probables.

Si elle était discutée, cette course à l’atome résisterait-elle au débat démocratique ? Le sujet énergétique, certes technique, doit devenir abordable et se débarrasser des stigmates qui pèsent sur les énergies vraiment renouvelables que sont le soleil, le vent, mais aussi l’eau. Si l’arrêt immédiat ou la relance imminente du parc nucléaire ne seront pas actés demain, l’ouverture d’un débat éclairé sur les énergies devient quant à lui urgent. *RTE et Ademe

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Au sommaire de ce numéro

Créer des liens et instaurer des circuits courts dans les villes, c’est l’ambition de l’Atelier d’architecture autogérée qui a mis au point la stratégie R-urban. Au programme : Recyclab et Agrocité. Il existe dans un coin de Bagneux, au sud de Paris, un petit poumon vert fait de jardins et de bâtiments écoconstruits. L’un de ces […]

écoconstruire la ville en circuits courts TERRITOIRE La Maison écologique 128

Mots clés associés : ,

En plein cœur de l’Hérault, les deux tiny houses se nichent sous la verdure, à l’ombre des arbres. Posées sur une grande terrasse surélevée, se faisant face, les habitations de bois dégagent une grande poésie. C’est ce lieu qui a vu Clara et Corentin Malaud changer de mode de vie. « Je voulais arrêter d’acheter des fruits […]

tiny houses se nichent sous la verdure AUTOCONSTRUIRE La Maison écologique 128


Naturelle ou mécanique, simple ou double flux, ou encore simple ouverture de fenêtres, le choix de ventilation est un sujet récurrent et questionne toujours autant. Le prix aussi est parfois un frein. Qu’en est-il de la VMC double flux d’entrée de gamme ? Il est des jours où parviennent au magazine des questions techniques de nos lecteurs, apparemment anodines, […]

VMC double flux d'entrée de gamme AVIS EXPERT La Maison écologique 128

Mots clés associés : , ,

Mathilde et Adrien souhaitaient vivre dans une maison de ville, avoir deux chambres, un jardin, aller travailler en vélo ou en transport en commun. En 2017, le couple trouve une maisonnette typique de la région lilloise en brique rouge des années 1950, avec une véranda donnant sur le jardin. « Quand on a emménagé, ça ressemblait […]

autorénovation RENOVER La Maison écologique 128


Avec la hausse du tarif de l’électricité, Céline(1) se demande si elle ne devrait pas installer des panneaux solaires photovoltaïques sur le toit de sa maison à Orléans (Loiret). Mais est-ce rentable au nord de la Loire ? Faut-il changer les habitudes domestiques ? En pianotant sur Internet, elle découvre d’abord la jungle des offres. Premier réflexe : ne […]

panneaux solaires photovoltaïques, La Maison écologique 128


À Namur, au sud de Bruxelles (Belgique), des entrepreneurs de l’écoconstruction ont érigé un bâtiment 100% local mi-expérimental, mi-totem. Pour encourager le recours à l’ossature bois, l’isolation paille ou aux Techno-pieux, ses concepteurs ont testé des techniques, en se reposant sur des ressources locales. Un bâtiment 100% local Son nom : Up Straw. Une référence au projet européen dans […]

bâtiment 100% local VUE D AILLEURS La Maison écologique 128


Le secteur du bâtiment reste le premier consommateur d’énergie en France et émet près d’un cinquième des émissions de gaz à effet de serre. Dans son sillon, l’industrie textile est elle aussi polluante. Entre les piètres qualités et la « fast fashion » (ou mode jetable), les dégâts sociaux et environnementaux se calculent aussi en déchets. En […]

textiles recyclés ENQUETE MATERIAUX La Maison écologique 128


Pour une bonne rénovation thermique, changer ses fenêtres peut faire une vraie différence. À condition de réaliser une bonne étanchéité à l’air. Marche à suivre. Changer ses fenêtres est souvent la première chose à laquelle pense le particulier pour améliorer le confort thermique de son logement. Pourtant, les ouvertures ne représentent que 10 à 15 % des […]

fenêtres CAHIER TRAVAUX La Maison écologique 128


Pour cohabiter au mieux avec les oiseaux, quelques précautions s’imposent. Pour une rénovation, il faut s’assurer que les travaux ne vont pas détruire l’habitat d’une espèce protégée(1), sans quoi le chantier pourra être arrêté. Repérer les traces d’occupation hors période d’utilisation des nids(2) (pelotes, fientes ou anciens nids ; au pied des murs, dans les encadrements […]

Nichoirs ALTERNATIVES La Maison écologique 128

Mots clés associés :

Souvent étroits, les balcons ne permettent pas toujours d’installer une table et des chaises. Le bar de balcon est la solution idéale. Il autorise un véritable gain de place tout en optimisant cet espace parfois délaissé. Cette tablette à accrocher à la rambarde permet de boire un café, de manger, de lire ou encore de […]

bar-jardinière bar-balcon CAHIER PRATIQUE, La Maison écologique 128


Bien gérer le compost de ses toilettes sèches à litière L’usage des toilettes sèches se démocratise. Bonne nouvelle ! Depuis l’arrêté du 7 septembre 2009, elles sont reconnues et définies par l’absence d’apport « d’eau de dilution ou de transport » et sont réglementées. Ce texte fixe les « prescriptions techniques de l’assainissement non collectif » (ANC) dont elles dépendent. Qu’elles soient […]

toilettes sèches à litière La Maison écologique, 128

Mots clés associés : ,

Avez-vous remarqué ? Plus un rapport, pas une tribune sans le mot « sobriété ». Moins clivant que « décroissance », moins effrayant qu’« austérité », moins monastique que « frugalité », on nous sert la sobriété à toutes les sauces jusqu’à… l’ébriété. Même notre président de la République s’en est emparé. Ainsi, son discours de Belfort sur l’énergie commence par « le premier grand […]

sobriété BILLET HUMEUR, La Maison écologique, 128