COUV 127rvb

N°127 Février-Mars 2022 : Pour demain construire ou rénover ?

6.45€

Dossier : Pour demain, construire ou rénover ?

Reportages : Seconde vie pour les matériaux de construction ; Une maison en paille qui ne craint pas la pente ; Près de Rennes, ils ont expérimenté l’autoconstruction pour donner vie à leur voisinnage.

Enquête : L’habitat modulaire se cherche aussi dans l’écoconstruction ; Linky tient-il ses promesses pour réduire les consommations électriques ?

Cahiers pratiques : Réaliser un enduit terre-carton sans ajout de sable ; Se fabriquer un porte-vêtement en bois.

Version numérique : Retrouvez en ligne vos numéros dans votre espace lecture.

+ 1 € de frais de port

Frais de port offerts si + de 2 n°s commandés (réservé à la France métropolitaine).

Éditorial

Pour demain construire ou rénover ?

Elles et ils n’étaient pas né·e·s lorsque dans les salles closes de Rio de Janeiro, en 1992, les représentants de 178 pays participaient au Sommet de la Terre et donnaient naissance à la première conférence de toutes les parties, la COP. Au cœur de l’automne dernier, ils et elles ont vu la COP 26 s’achever sur la même note douce-amère que les COP passées. Répétées et brandies : la nécessité d’agir pour le climat via la transition énergétique, de protéger les terres, de développer les mobilités douces et les transports décarbonés, de promouvoir un aménagement équilibré et durable des territoires et des bâtis. Mais toujours pas de révolution ni de décisions contraignantes. En cette année 2022, la conférence sur le dérèglement climatique et les bébés du Rio de 1992 fêteront joyeusement leur 30 ans. Chez eux, comme chez une partie de leurs cadets, la désillusion ou la colère font peu à peu place à la peur. Il y a 5 mois, une étude internationale relayée par une sérieuse revue médicale britannique The Lancet planetary health, affirme ainsi que 45 % des 10 000 jeunes interrogés issus de neuf pays représentants les cinq continents, âgés de 16 à 25 ans, témoignent d’une anxiété quotidienne directement liée au dérèglement climatique. Ohé les adultes ! Si pour certains d’entre nous la lutte continue, pour tous il faut probablement aussi écouter et soutenir la jeunesse quand elle agit mais surtout la rassurer et l’accompagner en cultivant dans la joie et la détermination son pouvoir d’agir. Si la frugalité est heureuse et créative, la combattivité doit aussi l’être, même si elle est nécessairement frustrée par la lenteur des transformations à l’œuvre.

En novembre dernier, une quinzaine d’enfants qui avaient interpelé l’ONU ont été invités à se retourner vers les juridictions de leur pays. Ils demandaient la poursuite de cinq états signataires de la Convention internationale des droits de l’enfant dont la pollution de l’atmosphère porte atteinte à leur droit de grandir dans un environnement sain. Aux adultes de leur dire que ces actions ne seront pas forcément vaines. Au même moment, à Paris, le juge du Tribunal administratif a jugé l’État français responsable de « préjudice écologique » pour n’avoir pas tenu ses engagements de diminution de gaz à effet de serre. Il lui a donné jusqu’au 31 décembre prochain pour infléchir cette trajectoire. Le pari n’était pas gagné ! Alors, pas de répit pour la transition, et à nous deux 2022 !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Au sommaire de ce numéro

Près de Grenoble, la plateforme de réemploi Éco’Mat38, portée par l’association Aplomb, donne une nouvelle vie aux déchets de déconstruction. Derrière l’église du village de Saint-Appolinard, des matériaux s’amoncellent : tuiles, pierres, pièces de charpente massives, sanitaires, rails de cloisons… Ils sont les trésors collectés par la plateforme de réemploi Éco’Mat38, en cours d’emménagement dans ses […]

déchets de déconstruction

Mots clés associés : , , ,

Au cœur du quartier de Pommeil, à Guéret (23), la maison paille de Delphine et Benoît German se fond littéralement dans le paysage. De la route, son toit végétalisé émerge comme un premier plan sur la ligne d’horizon. Le couple a décidé de poser ses valises sur un terrain fortement en pente en 2017. D’abord pour […]

maison paille


Le compteur électrique « intelligent » déployé en France, plus connu sous le nom de Linky, ne permet pas, à lui seul, de faire des économies d’énergie. Pour qu’il soit efficace, il faut lui adjoindre divers outils. Testés depuis 2011 et déployés en France à partir de 2015(1), les compteurs Linky (aussi appelés « compteurs communicants » ou « compteurs intelligents ») devraient être généralisés […]

Linky


À Saint-Appolinaire, dans le Rhône, Clément et Emmanuelle ont fait le choix de rénover une bâtisse en pierre partiellement en ruines. En visant une simplicité d’exécution et une faible énergie grise tout en respectant les irrégularités de l’existant, ils ont dû faire preuve d’inventivité. Le vitrail multicolore réalisé par Emmanuelle et niché entre le mur en […]

rénover une bâtisse en pierre


Désormais, le « rêve » d’un pavillon avec jardin n’apparaît plus comme un eldorado. Pire, la maison individuelle ne serait plus « soutenable » et même devenue symbole d’un « non-sens économique, écologique et social » nous menant directement « dans une impasse ». Ces mots, prononcés mi-octobre 2021, ont soulevé un tollé général. Leur autrice, la ministre déléguée au Logement Emmanuelle Wargon, […]

construire ou rénover


À Saint-Médard-sur-Ille, en Bretagne, huit maisons partiellement autoconstruites ont permis à des foyers de devenir propriétaires, tout en découvrant l’écoconstruction et la richesse de la vie collective. L’autoconstruction collective, un vrai pari Faire accéder à la propriété d’une maison écologique et performante de 85 m2 pour 140 000 €, moyennant une participation aux travaux. C’est le pari que s’étaient […]

autoconstruction collective


Le modulaire : une piste envisagée La construction industrialisée et modulaire est une piste envisagée pour répondre au besoin croissant de logements en France et aux nouvelles exigences environnementales. En pleine mutation et expansion, sa forme et ses procédés de fabrication standardisés posent pourtant question. D’un côté, 4,1 millions de personnes souffrent de mal-logement en France. Parmi elles, […]

modulaire

Mots clés associés :

Encore visibles dans certains planchers de greniers anciens, les quenouilles sont obtenues en enroulant un mélange de foin, de terre et d’eau autour d’un bâton de bois fraîchement coupé. Elles prennent ainsi la forme de cylindres courts qui, une fois posés de façon serrée sur le solivage, forment un sol. Le plancher en quenouilles, une […]

quenouilles


Une utopie et deux ans de démêlés judiciaires. En 2021, Yannick a obtenu la garantie que sa maison perchée ne sera pas détruite. Un combat peu ordinaire. Après avoir sillonné un chemin forestier, crapahuté entre les chênes verts des Alpes-de-Haute-Provence, voici qu’apparaît la cabane de Yannick. Suspendue entre ciel et terre, presque cachée, elle s’accroche […]

cabane dans les bois


Inspiré d’une petite échelle à trois barreaux posée contre un mur, ce porte-vêtements est une structure triangulée et menuisée qui forme une étagère en partie basse et permet de décaler ce mobilier du mur. Étiré en hauteur (ici sur 1 m), il occupe peu de place. Un plus pour dégager l’espace dans une chambre. Pour la […]

porte-vêtements

Mots clés associés : ,

Grâce à du carton récupéré, réaliser un enduit de finition en terre, sans ajout de sable. La surexploitation du sable est dorénavant connue*. Majoritairement utilisé dans la confection du béton, le sable est moins présent dans la construction en terre. Certains professionnels cherchent tout de même à le supprimer complètement de leur pratique. C’est le cas de […]

enduit terre carton

Mots clés associés : , ,

Au Nunavut, chez les Inuits, un ours polaire parcourt tranquillement la banquise par - 40 °C. Sur les rives de l’Antarctique, un manchot empereur résiste à des blizzards soufflant à 200 km/h. Dans le nord du Canada, une petite grenouille des bois subit des gels intenses. Or, pour affronter ces froids glaciaux, tous trois sont simplement à poils, […]

pas si bêtes