Isolation extérieure

N°120 Décembre-Janvier 2021 : Isoler sa maison par l’extérieur

5.95€

Dossier : Isoler sa maison par l’extérieur
Avis d’expert·es : Bois énergie, une ressource durable ?
Alternatives : Un four à pain dans mon quartier
Enquêtes : Écoconstruction, des architectes s’engagent
Cahiers pratiques : Des cloisons en pisé

+ 1 € de frais de port

Frais de port offerts si + de 2 n°s commandés (réservé à la France métropolitaine).

Version numérique : Retrouver en ligne vos numéros dans votre espace personnel. Non téléchargeables en pdf.

Feuilleter

Éditorial

Flouze, biffeton, oseille, pèze, fric, pépètes, ronds, blé, monnaie ; puisque le dieu Argent semble le seul encore capable de murmurer à l’oreille des puissants, les lanceurs d’alerte au dérèglement climatique tentent désormais de parler « pognon ».

Après l’étude de l’ONG britannique Christian Aid(1) montrant qu’en 2019, quinze catastrophes naturelles ont coûté plus d’un milliard de dollars chacune et même plus de dix milliards de dollars pour sept d’entre elles (inondations en Inde, en Chine, aux États-Unis, typhons Lekima en Chine et Hagibis au Japon, ouragan Dorian en Amérique du Nord et feux de forêt en Californie), de courageux chercheurs chinois, américains et suédois ont fait chauffer leurs calculettes. Ils ont publié dans la revue Nature Communications une étude(2) sur le coût pour les 20 pays les plus riches de la planète (le G20, responsable de 80 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre) des mesures à prendre pour respecter les Accords de Paris. Ils l’ont comparé aux sommes qu’il faudra dépenser pour faire face aux  conséquences du changement climatique si l’on continue sur le chemin actuel de l’immobilisme.

Résultat sans appel : ne rien faire reviendrait économiquement à débourser chaque année ce que coûte d’ores et déjà le Covid-19, et ce jusqu’en 2100 ! Soit 1 900 à 10 000 milliards de dollars par an (2 à 12 % du PNB mondial). Pour résumer : la faillite générale assurée. Alors que prendre dès aujourd’hui des mesures fortes pour endiguer la hausse des températures sur le globe coûterait 200 à 1 287 milliards de dollars par an. Des sommes qui semblent plus à notre portée au regard de ce que les seuls États-Unis ont récemment annoncé débourser pour gérer la crise sanitaire due au coronavirus : 2 500 milliards de dollars.

Gageons (pour ne pas dire prions) que les chiffres annonciateurs d’une monumentale et insoutenable crise économique mondiale résonnent plus que les discours de la jeunesse effrayée par son avenir, que les pleurs des migrants, que les ventres creux des affamés, que la disparition de milliers d’espèces animales et végétales, que les poumons qui peinent à respirer dans les mégalopoles ultrapolluées…
1. http://caid.org.uk/climate-breakdown 2. www.nature.com/articles/s41467-020-15453-z

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Au sommaire de ce numéro

Si l’ancienne cité industrielle de Malaunay, en Seine-Maritime, s’est longtemps fondue dans l’agglomération rouennaise, elle fait désormais figure de phare au sein de la métropole, qui tente de s’inventer une politique de transition écologique. « Tout a démarré en 2012, raconte Guillaume Coutey, maire de cette commune de plus de 6 000 habitants et directeur […]

Malaunay


Prendre son temps ne signifie pas flemmarder. Depuis 13 ans que vit cette maison, Caroline et Jean-Pascal ont construit, déconstruit, façonné, créé, cultivé, transmis, accueilli et poursuivent encore aujourd’hui leur formidable aventure. Construire sa maison ? C’est dix ans de ma vie, mais c’est génial ! Et surtout, ça m’a fait grandir », s’exclame Jean-Pascal, […]

maison autoconstruite


Au moment où le changement climatique rebat les cartes de l’exploitation forestière, peut-on encore considérer le bois énergie comme une ressource durable ? Peut-on conjuguer utilisation énergétique et biodiversité ? Alors que les politiques publiques misent sur le développement du bois énergie(1), l’urgence climatique va-t-elle rebattre les cartes de la transition énergétique ? De nouvelles […]

bois énergie


Faire danser le bois et la terre crue en centre-ville, voilà l’ambition d’Isabelle et Rémy pour leur appartement de 60m2 au cœur de Clermont-Ferrand. Vivre en ville dans un appartement conventionnel ; au mieux, j’aurais tenu deux mois », affirme Rémy Ollier. Charpentier spécialisé dans la construction en paille, le jeune homme ne s’imagine pas […]

appartement écologique


Pourquoi et comment isoler par l’extérieur ? Techniques, matériaux, financements, le point sur l’isolation thermique extérieure, de son petit nom ITE. 1. Pourquoi isoler par l’extérieur ? 2. Des murs-manteaux en paille 3. Chanvre, ouate, fibre de bois et liège pour isoler par l’extérieur 4. Sarking, la couette du toit 5. Coût et financement de […]

isolation extérieure


À l’approche du Vigan, au nord du Lot, un petit panneau blanc indique discrètement le lieu-dit Mas d’Andral. Mais à peine engagé sur la petite route, d’autres panneaux donnent le ton d’une manière plus tonitruante : « Non au compteur Linky ! », « Linky non merci ! ». Bienvenue à l’écohameau du Mas d’Andral. […]

écohameau Mas d'Andral


Une nouvelle génération d’architectes tente de construire et rénover en polluant le moins possible. Retour sur une profession et un engagement encore trop peu connus. D’après un rapport Ademe/Carbone 4 de juin 2019(1), le bâtiment est le premier secteur émetteur de CO2 en France (énergie grise(2) incluse). L’écoconstruction se révèle être la bonne voie pour […]

écoconstruction architectes

Mots clés associés : , ,

Généralement employé en mur extérieur ou refend porteur, le pisé de terre crue peut aussi apporter aux cloisons ses atouts esthétiques, d’inertie thermique, de bilan carbone et de prix. Devinette : je suis l’exact opposé du placoplâtre rapide à poser, fabriqué industriellement, standardisé et blanc. Je suis vivante et gratuite… Je suis… la terre ! […]

Cloisons en pisé


Une bonne odeur de pâte chaude circule au milieu des immeubles du Mas du Taureau. Ce soir d’été, une dizaine d’habitants s’est regroupée au Petit bois pour déguster des pizzas cuites dans leur four à pain de quartier. Cet ancien terrain vague fait office de parc au cœur de la cité emblématique de Vaulx-en-Velin (69). […]

four à pain de quartier

Mots clés associés : ,

Quand la menuiserie participe à l’insertion des personnes en situation de handicap et des demandeurs d’emploi avec, cerise sur le gâteau, la valorisation de bois de récupération… Rencontre avec Laurent-Stéphane Tardy, à l’origine de la menuiserie solidaire. Derrière La Menuiserie solidaire se cache une belle aventure humaine et sociale initiée par Laurent-Stéphane Tardy, dont la […]

la menuiserie solidaire

Mots clés associés : , ,

Comment utiliser des pigments naturels dans une peinture de fabrication maison ou prête à l’emploi. L’utilisation des pigments dans la fabrication d’une peinture est la partie la plus passionnante, mais aussi la plus délicate. Les pigments doivent être soigneusement préparés avant d’être mélangés aux autres ingrédients. Dans une recette de peinture « maison », les […]

Colorer les peintures naturelles

Mots clés associés : , ,

Et si nous regardions enfin les arbres ? Les regarder vraiment, pas simplement comme de simples ornements du paysage, verts, sympathiques et décoratifs. Explorant avec talent de multiples branches de l’arbre de la vie, le botaniste, écologue, chercheur et écrivain Jacques Tassin nous y invite dans un stimulant petit livre dont le titre énigmatique est […]

penser comme un arbre

Mots clés associés : ,