Ouate de cellulose 20 ans après ?

Isolation ouate de cellulose - 20 ans après

Ouate de cellulose

Impressionnant ! Les détracteurs des isolants écologiques n’ont qu’à bien se tenir : une isolation en ouate de cellulose insufflée est intacte plus de 20 ans après sa mise en œuvre. En 1992, le constructeur autrichien Pronaturhaus réalisait une maison témoin en ossature bois isolée en ouate de cellulose de chez Isocell. En 2013, la maison a été démontée pour être reconstruite et servir d’habitation. Les ouvriers ont été impressionnés de constater que la ouate n’avait pas pris une ride : ni tassement, ni déformation, ni moisissure.

« La ouate présentait une apparence comme si elle avait été fraîchement insufflée », déclare Josef Schedelmayer, de Pronaturhaus.

 

Isolation ouate de cellulose - 20 ans après
Dix-sept ans plus tard, la ouate de cellulose en toiture apparaît comme fraîchement posée. ©Isocell

 

Même constat lors de l’agrandissement, en 2014, du toit d’une maison du Tyrol, isolée 17 ans plus tôt. Insufflé à la densité préconisée par le fabricant – suite à d’énergiques essais de vibration –, cet isolant en vrac s’insère dans les moindres recoins des caissons isolants et résiste parfaitement à l’épreuve du temps. Qu’on se le dise…

 

Isolation ouate de cellulose - 20 ans après ©Isocell
Les tuyaux mis au jour 21 ans plus tard montrent comment la ouate de cellulose insufflée remplit parfaitement et sans faille les vides, épousant toutes les formes. ©Isocell

 

Brève parue dans La Maison écologique n°95

Partagez cet article sur les réseaux sociaux
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterPin on Pinterest